Southampton fait exploser Arsenal

le
0
Southampton fait exploser Arsenal
Southampton fait exploser Arsenal

Possible leader sur un plateau après la défaite de Leicester, Arsenal a explosé ce soir à Southampton (0-4) en clôture du Boxing Day. Les Saints retrouvent le sourire après près de deux mois sans succès à domicile.

Southampton FC 4-0 Arsenal FC

Buts : Martina (19e), Long (50e, 90e) et Fonte (69e) pour les Saints

Il ne se passe rien ou pas grand chose. Depuis vingt minutes, Arsenal décompresse après une série de six matches sans défaite et ne force pas son talent. Southampton, de son côté, ose et veut retrouver le sourire. On joue la dix-neuvième minute, Ryan Bertrand a le ballon côté gauche. Le latéral centre sur la tête de Per Mertesacker. Le temps s'arrête, personne n'approche. Cuco Martina ne se pose pas de question et fait se soulever tout un peuple d'une lumineuse inspiration de l'extérieur du droit. Il a 26 ans, a débarqué cet été de Twente pour un peu plus d'un million d'euros et est international curacien. C'est sa première titularisation en Premier League. Ce soir, celui du Boxing Day, il est devenu un héros, en contribuant à briser les rêves de tête d'un Arsenal sans inspiration et qui a coulé au St Mary's Stadium (0-4).

Le cadeau de Martina


Au coup d'envoi, la donne est simple. Leicester battu à Liverpool, City sur ses talons après sa victoire facile face à Sunderland, Arsenal peut reprendre la tête et n'a, pour cela, aucune autre alternative qu'un succès au St Mary's Stadium. Arsène Wenger veut enchaîner, lui qui n'a perdu qu'une seule fois dans son histoire lors d'un Boxing Day et installe de nouveau le onze victorieux lundi dernier face à City. Le début de match est plutôt à l'avantage de Gunners qui tiennent le ballon mais ne savent pas trop quoi en faire. Giroud alerte une première fois la défense de Southampton, sans faire bouger de sa ligne Stekelenburg, de retour de blessure ce soir. En face, les Saints imposent un gros pressing avec une paire Clasie-Wanyama très présente. Le match est physique, Arsenal est gêné et peine à créer le danger tout en affichant un gros manque de maîtrise collective.

Liverpool calme Leicester
De son côté, Southampton joue sans complexe malgré une confiance minée par une absence de succès à domicile depuis le 1er novembre dernier. Tadic laissé sur le banc par Koeman, la volonté est d'imposer un gros défi…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant