Soutenue par le secteur automobile, l'once de platine se remet du scandale Volkswagen

le
0

(AOF) - Le scandale Volkswagen avait mis en lumière le marché du platine à l'automne dernier, ce métal précieux étant très utilisé dans la fabrication des pots catalytiques équipant les voitures diesel. Dans le sillage de cette affaire, et de l'ensemble des matières premières, l'once avait touché le 21 janvier son plus bas depuis 7 ans à 818,45 dollars. Mais l'annonce de ventes automobiles solides en ce début d'année et le regain d'appétence pour le risque ont permis un rebond : depuis le 21 janvier, l'once de platine a gagné 14,5% à 937,25 dollars aujourd'hui.

De plus, les ETF investis en platine ont accueilli la semaine dernière leurs flux entrants les plus importants depuis 10 semaines, à 6,5 millions de dollars selon ETF Securities.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant