Sous-traitants auto : début de concentration

le
0
Plastivaloire rachète Bourbon pour former un groupe leader en pièces en plastique pour intérieurs de voitures.

Après avoir profité cette année de la résistance du marché automobile français, les sous-traitants du secteur devront avoir les reins solides l'an prochain. La fin de la prime à la casse pourrait en effet entraîner une chute des immatriculations de plus de 10% en France. D'où la nécessité, selon les constructeurs et les pouvoirs publics - qui s'inquiètent pour l'avenir de ces entreprises -, de créer des groupes plus solides, capables de mieux concurrencer les puissantes PME allemandes et d'avoir une base de clientèle plus large pour mieux résister en cas de tempête.

«Nous ne sommes qu'au début de la concentration», observe Hervé Guyot, le directeur du FMEA, le Fonds de modernisation des équipementiers. Le FMEA, financé aux deux tiers par PSA Peugeot Citroën et Renault pour un tiers par le Fonds stratégique d'investissements de l'État, s'est précisément donné comme mission d'accélérer ce processus.

Dernière opération en date, Plastivaloire, une entrepris

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant