Source ne ferme pas la porte à des produits à réplication physique

le
0
(NEWSManagers.com) -

Créé par les divisions banque d'investissement de Morgan Stanley, JPMorgan, Merrill Lynch, Goldman Sachs, Nomura et Credit Suisse, le promoteur d'ETF Source s'est engagé depuis quelques mois sur la voie de la coopération avec un gestionnaire alternatif, MAN GLG et un spécialiste de l'obligataire, Pimco (groupe Allianz Global Investors).

L'alliance avec l'un des plus gros gestionnaires européens de hedge funds a généré des flux importants. " Nous avons pu lever 500 millions de dollars en huit semaines avec le produit MAN GLG Europe Plus Source ETF, lancé en coopération avec Man-GLG et dont la stratégie s'avérait d'emblée suffisamment liquide pour indexer un ETF. Cela a permis sur la période sous revue de doubler l'encours que notre partenaire avait levé avec cette stratégie depuis 2007" , indique Ludovic Djebali.

En ce qui concerne la coopération avec Pimco, elle a déjà donné lieu au lancement d'une nouvelle gamme d'ETF. Comme le souligne le manager, Source a " lancé quatre produits obligataires réunis sous deux stratégies, une " cash plus" (Pimco Short Maturity Source ETF), avec une version US, Eurozone et Sterling gérée activement par Pimco, ainsi qu' une seconde stratégie, cette fois passive, adossée à l' indice " Pimco Euro Governement Bond" qui pondère les poids des différents pays par leur PIB (et non plus comme pour les indices traditionnels, par leur niveau d' endettement). Ces ETF obligataires sont en Europe les premiers ETF en réplication physique gérés activement" .

Source ne compte pas s'arrêter en chemin. Sa gamme comprend actuellement 94 produits couvrant toutes les classes d'actifs, la gestion proprement dite des ETF étant sous-traitée à l'allemand Assenagon AM (qui regroupe nombre d'anciens d'Indexchange, filiale de la Bayerische HypoVereinsbank acquise par Barclays Global investors en 2006). Les développements devraient se faire dans plusieurs directions. " Nous prévoyons de développer notre offre obligataire en sortant de nouveaux produits à réplication physique basée sur l' expertise de Pimco" , précise Ludovic Djebali. " Les indices obligataires pondérant les pays par leur PIB répondent à une demande forte de la part des investisseurs. Mais nous comptons aussi renforcer les " basiques" qui répliquent des indices traditionnels, et qui permettront aux investisseurs d' accéder à une liquidité optimisée grâce à notre modèle en architecture ouverte basé sur plusieurs banques" .

Cependant, la prolifération ne sera pas anarchique. Source n'a pas l'intention " de lancer des ETF avec effet de levier ou inversés. Et, pour des raisons de demande et de liquidité insuffisantes, nous n'envisageons pas pour l'instant de proposer des produits ISR ou thématiques" . Elle n'exclut pas de travailler également avec d'autres partenaires, s'ils sont aussi légitimes et apportent une réelle valeur ajoutée comme ce peut être le cas pour MAN GlG et Pimco.

Les principales préoccupations des dirigeants de Source restent la transparence et la liquidité. C'est pourquoi, explique Ludovic Djebali, " nos produits sont tous " total return" (dividendes réinvestis) parce que c'est la formule la plus transparente. Nos ETF en dollars sont cotés sur le London Stock Exchange (LSE), et ceux en euros sur Xetra (Deutsche Börse). Nous n'avons retenu principalement deux places de cotation car, pour notre part, nous souhaitons concentrer et donc éviter la dispersion de la liquidité qui est un élément moteur, comme aux Etats-Unis, du développement des ETF" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant