Source a augmenté sa position sur la dette souveraine à surpondérer

le
0

(AOF) - Source pense que l'économie mondiale continue d'opérer sous le double fardeau d'une dette excessive et d'une démographie en décélération. Le directeur de la recherche, Paul Jackson, s'attend à ce que cela freine la croissance, l'inflation, les taux des banques centrales et les rendements des obligations pour encore quelque temps (et par cela il entend des décennies).

De ce fait, son scénario "central" envisage une croissance du PIB mondial ainsi que l'inflation à 3% en 2017. La Fed est supposée remonter ses taux de 25 points de base en décembre, et une autre remontée est attendue courant 2017 (tandis que d'autres banques centrales restent conciliantes) et les rendements du 10 ans américain sont attendus à seulement 2% fin 2017. La prévision pour l'euro/dollar est de 1,05.

Avec un tel scénario, Paul Jackson estime que les meilleurs rendements en 2017 devraient être l'immobilier (au niveau mondial) et les actions (particulièrement en Europe et au Japon). En revanche, en construisant un portefeuille multi-asset, la volatilité et la grande corrélation avec les autres classes d'actifs ne sont pas favorables à ces deux groupes (mesures qui favorisent le cash et la dette souveraine).

Bien que le portefeuille Source Multi-Asset a maintenant une exposition maximum à l'immobilier, l'allocation en action a été réduite à une légère sous-pondération (et au sein de la classe d'actifs il favorise les actions value, les banques, et l'industrie). L'enthousiasme de longue date de la société de gestion pour le crédit high yield est terminé, et elle a réduit sa position à zéro (et la position investment grade réduite à sous-pondérée).

Source souligne que la plus grande surprise est d'avoir augmenté sa position sur la dette souveraine à surpondérer. Oui les rendements sont bas, mais le gérant s'attend à ce qu'ils restent ainsi, et que la hausse des rendements depuis les élections US lui donne toutes les raisons d'accepter la volatilité relativement faible et la faible corrélation de cette classe d'actif. Il maintient sa position au maximum autorisé sur le cash, et n'a pas de place dans le portefeuille pour l'or et les autres matières premières.

Enfin, la menace que Donald Trump fait peser sur le commerce mondial est la raison pour laquelle les marchés émergents ont souffert. Cependant, Source pense que les avantages à long terme sont immenses par rapport aux marchés développés, et devraient leurs permettre d'en ressortir vainqueurs, donc il maintient sa position à surpondérer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant