Soupçons de fraudes sur l'élection mexicaine

le
0
Le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), dont le candidat était favori, aurait acheté des votes.

Plus de 79 millions de Mexicains ont élu dimanche un président de la République, 128 sénateurs, 500 députés fédéraux, 579 députés locaux, 6 gouverneurs, 1 chef de gouvernement du District fédéral et 876 maires. La campagne électorale au Mexique s'est déroulée dans une ambiance de suspicion générale, les accusations de fraudes s'étant multipliées jusqu'au dernier jour entre les candidats. Surtout vis-à-vis du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), qui espérait retrouver la présidence de la République avec Enrique Pena Nieto.

Des vidéos montrant des militants du PRI achetant des votes ont été diffusées plusieurs jours avant le scrutin. Les techniques de fraude ont évolué: désormais, les «acheteurs de vote» exigent une photo du bulletin, prise avec un téléphone portable, avant de verser la seconde moitié des sommes convenues. Les 18 gouverneurs du PRI ont apparemment été sommés, lors d'une réunion secrète, d'obtenir des quotas de vote en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant