Soupçons de corruption chez Sri Lankan Airlines

le
0

COLOMBO, 5 avril (Reuters) - Le nouveau gouvernement du Sri Lanka a ordonné une enquête sur des soupçons de corruption au sein de la compagnie nationale Sri Lankan Airlines, également accusée d'irrégularités lors d'une commande de dix avions Airbus AIR.PA en 2013. Dans un communiqué, les services du Premier ministre Ranil Wickremesinghe expliquent qu'une enquête menée par un avocat spécialisé dans la lutte contre la corruption a mis au jour des "détails choquants de pratiques de corruption se comptant en milliards de dollars" ainsi que des "irrégularités" dans la commande de 2,3 milliards de dollars passée en 2013 pour l'acquisition de six A330 et de quatre A350. Le communiqué, publié samedi, ne met pas en cause Airbus, qui de son côté s'est refusé à tout commentaire. L'enquête indépendante recommande des investigations sur le processus de renouvellement de la flotte de la compagnie aérienne et l'ouverture de poursuites contre l'ancien président de Sri Lankan Airlines, Nishantha Wickremasinghe, identifié comme étant un beau-frère de l'ex-président Mahinda Rajapaksa. Il n'a pas été possible de contacter Nishantha Wickremasinghe, qui avait démissionné peu après la défaite de Mahinda Rajapaksa à l'élection présidentielle de janvier, remportée par Maithripala Sirisena. Le communiqué fait aussi état de conflits d'intérêts et de manipulations de contrats. Mahinda Rajapaksa est soupçonné, selon le texte, d'avoir remanié l'état-major de la compagnie, détenue à 51% par l'Etat, pour s'assurer de l'achat d'avions Airbus en dépit d'alternatives moins coûteuses. L'ex-président se refusait samedi à tout commentaire sur l'affaire, selon son porte-parole Rohan Weliwita. Le nouveau chef de l'Etat, Maithripala Sirisena, a ordonné des enquêtes sur tous les accords passés par son prédécesseur, qui est resté au pouvoir pendant dix ans. Sri Lankan Airlines, déficitaire, a une flotte de 21 appareils, comprenant six Airbus A340, sept A330 et huit A320. La commande de 2013 portait sur six A330 et quatre A350, et le premier de ces appareils, un A330, a été livré en octobre. (Shihar Aneez et Tommy Wilkes, Véronique Tison pour le service français, édité par Guy Kerivel)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant