Soupçons d'une présence au sol de l'armée russe en Syrie

le
0

MOSCOU, 18 novembre (Reuters) - La télévision russe a montré une carte présentée à Vladimir Poutine lors d'un conseil de défense mardi soir laissant supposer qu'une unité de l'artilllerie russe aurait pris position dans le centre de la Syrie. Jusqu'à présent, le gouvernement russe a toujours dit que ses troupes présentes en Syrie se contentaient de participer à des frappes aériennes sans prendre part à des opérations terrestres. La télévision russe effectuait un reportage sur une réunion au ministère de la Défense au cours de laquelle le président Poutine a été informé de la situation militaire sur le terrrain en Syrie. Sur les images, apparaît une carte sur laquelle est mentionné un point près de Sadad entre Homs et la capitale Damas accompagné par une mention "5 Gabatr 120e ABR 2A65 Msta B, six pièces depuis 14:00 06.11". Le terme de Gabatr est un acronyme russe dans le langage militaire russe pour les "batteries Howitzer". ABR signifie "brigade d'artillerie" tandis que "2A65 Msta B" désigne le type d'Howitzer utilisé par l'armée russe. Cette dernière dispose d'une 120e brigade d'artillerie basée en Sibérie et qui est équipée de pièces d'artillerie de type 2A65. Les différentes mentions ont été repérées sur les images de la télévision par un blogueur russe. Interrogé sur cette question, le porte-parole du Kremlin Dmitry Psekov a déclaré: "Il n'y a pas de troupes au sol là-bas (en Syrie) et les soldats russes ne mènent pas d'opérations au sol. Le président a répété cela à plusieurs reprises". La carte montrée lors du reportage consacré au briefing du ministère de la Défense portait la mention: "activités des forces armées dans la république arabe syrienne dans la région de Mheen". Dans cette région, les forces gouvernementales syriennes sont encerclées par des groupes rebelles. Le point mentionné sur la carte semblait à une vingtaine de kilomètres de Mheen ce qui placerait les forces rebelles dans le champ d'action de l'artillerie. Si la Russie a commencé à déployer son artillerie au sol, cela constituerait une accentuation de son implication dans la guerre civile. (Christian Lowe; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant