Soupçons d'entente sur les prix de la farine

le
0
INFO LE FIGARO - L'Autorité de la concurrence enquête sur un cartel entre meuniers français et allemands sur la farine en sachet. Elle soupçonne aussi les meuniers français d'entente sur les prix de la farine vendue aux boulangers.

Au pays de la baguette, c'est une enquête sensible. Selon nos informations, l'Autorité de la concurrence soupçonne les principaux meuniers français d'entente sur les prix dans la farine. Un produit qui, sous l'effet de la flambée des matières premières, devrait afficher l'une des plus fortes hausses parmi les produits alimentaires en rayons. Le prix de gros de la farine à la grande distribution doit en effet augmenter de 15 à 20%.

Dans cette affaire, l'Autorité de la concurrence instruit plusieurs dossiers. Le premier volet de son enquête, le plus avancé, concerne la farine en sachets (généralement d'un kilo), vendue en magasins. À la suite d'une demande de clémence de la part du meunier allemand Werhahn, qui s'est dénoncé, l'Autorité reproche à une dizaine d'entreprises de meunerie françaises de s'être entendues avec certains de leurs homologues allemands, pour limiter les échanges entre la France et l'Allemagne.

Francine dans le collimateur

Dans un rapport...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant