Soupçons d'entente chez les déménageurs

le
0
Les entreprises de déménagement s'entendraient sur les prix qu'elles font payer aux particuliers, selon France 3. La fédération professionnelle se défend.

Les particuliers paient-ils un prix surévalué pour leurs déménagements? Selon un reportage de France 3, les entreprises du secteur s'entendraient pour fixer des prix planchers, faussant la concurrence au détriment du consommateur. Selon la chaîne publique, une dizaine d'entreprises contactées auraient ainsi refusé de descendre en deçà d'un certain prix. Répondant à un journaliste qui se faisait passer pour un client, l'une d'elles a même expliqué «respecter une grille tarifaire de la chambre syndicale, qui nous impose certains prix». Un «tissu de mensonges», rétorque la déléguée générale de cette fédération, Laurence Lechaptois.

La profession n'en serait pourtant pas à son premier essai. L'Autorité de la concurrence a déjà condamné à plusieurs reprises certaines entreprises du secteur pour pratiques anticoncurrentielles. En 2009, 19 sociétés du nord-est de la France ont été mises en cause pour s'être entendues et avoir fourni des devis de complaisance à des militaires - catégorie professionnelle qui déménage souvent, aux frais du ministère de la Défense. Concrètement, les entreprises se répartissaient les clients et établissaient des devis délibérément plus élevés pour que l'une d'entre elles remporte à coup sûr le marché. En 2007, c'était au tour des plus gros déménageurs œuvrant à l'international - AGS, Crown Worlwide par exemple - d'être condamnés pour s'être entendus sur des prix planchers.

Entente locale

«Si une enquête était en cours sur le marché du déménagement, nous ne pourrions le révéler sans compromettre notre travail», explique-t-on au sein de l'Autorité. Les associations de consommateurs, de leur côté, affirment ne pas avoir eu vent de telles pratiques. «Les gens se plaignent plutôt de la qualité des déménagements qu'ils font effectuer, que du niveau des prix. Mais le consommateur est mal placé pour relever une entente entre divers acteurs car il n'a pas de vision globale du marché», explique Delphine Borne, chargée de mission chez Familles de France.

Avec plus de 1300 entreprises de déménagement, dont la moitié de moins de 10 salariés, la fédération souligne qu'il serait difficile pour la profession de mettre en œuvre de telles pratiques. «Les prestations, de surcroît, sont très variables d'un déménagement à l'autre. Nous serions bien en peine d'élaborer une grille tarifaire! En revanche, il y a effectivement une grille salariale, que les entreprises du secteur sont obligées de respecter», avance Laurence Lechaptois.

Reste la possibilité d'ententes locales, comme ce fut le cas pour les déménagements des militaires du Nord-Est. «Beaucoup de déménageurs ont une activité uniquement locale», explique Arnaud Faucon, secrétaire national de l'association de consommateurs Indecosa-CGT. De telle sorte que le marché du déménagement varie fortement d'une zone à l'autre. «D'une manière générale, lorsque nous sommes saisis d'une affaire, la première chose que nous faisons est de délimiter le périmètre du marché. Et très souvent, les ententes se font au niveau local, et non national», précise également l'Autorité de la concurrence.

Calculez le coût de revient de votre déménagement

Dans un récent rapport, le Comité national routier (CNR) a chiffré le coût de revient d'un déménagement. Compte tenu de la grille salariale du secteur, des prix du carburant ou encore des coûts de gestion, une journée de service revient en moyenne à 217 euros. Vous pouvez vous-même calculer le prix de revient de votre déménagement - sachant que l'entreprise y ajoute une marge -, en utilisant les chiffres mis à disposition par le CNR:

- Un jour de mise à disposition de matériel coûte 82 €

- Le coût d'un kilomètre parcouru est de 0,65 €

- Une heure de main-d'œuvre coûte 29,31 €

LIRE AUSSI:

» Le devis des déménageurs doit être clair (Le Particulier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant