Soupçon sur la Méthadone après la mort de deux enfants

le
0

STRASBOURG (Reuters) - Un couple de toxicomanes était en garde à vue lundi à Nancy après la mort de leurs deux enfants de un et trois ans qui pourraient avoir succombé à une consommation accidentelle de méthadone, a-t-on appris auprès du parquet.

L'enquête s'oriente sur un homicide involontaire lié à un défaut de surveillance des enfants, a précisé à Reuters le procureur de Nancy, Thomas Pison.

"La méthadone, c'est une hypothèse plausible", a-t-il ajouté en évoquant la présence de ce substitut à l'héroïne dans l'appartement de Vandoeuvre-lès-Nancy où résidait le couple.

Une autopsie de deux victimes a été ordonnée. Les résultats devraient en être connus mardi.

Appelés dimanche après-midi par le père qui se trouvait seul à la maison avec ses enfants, les pompiers ont découvert les deux corps inanimés.

Agés d'une trentaine d'années, les parents, quoique toxicomanes, sont qualifiés de "relativement insérés", la mère de famille ayant un emploi qui expliquait son absence dimanche après-midi.

Gilbert Reilhac, édité par Thierry Lévêque

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant