Soupçon sur l'efficacité de certains génériques

le
0
L'Académie de médecine rend un rapport critique sur ces copies de médicaments moins chères que les produits de référence et dont l'utilisation est encouragée par l'Assurance-maladie depuis une décennie.

L'Académie de médecine vient de publier un rapport très circonspect sur la place des génériques dans la prescription. Le tout dans un contexte où, pour la première fois, les ventes de ces copies de médicaments, moins chères que les originaux, ont diminué de 3 % en 2011. Le nombre de boîtes délivrées est en effet passé de 630 millions en 2010 à 614 millions l'an passé.

S'ils ne rejettent pas la prescription et la délivrance des génériques dans leur ensemble, les académiciens alignent une série de règles de prudence. «Les génériques diminuent les coûts de la santé. Mais dans le contexte général actuel de méfiance autour du médicament nous devons être vigilants. Il est important de reconnaître les problèmes qui peuvent être liés aux génériques», explique l'auteur du rapport, le Pr Charles-Joël Menkès.

Le document souligne ainsi que le générique n'est pas la copie conforme du médicament de référence, ou princeps, même s'il est soumis aux mêmes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant