Soupçon d'entente dans l'énergie britannique

le
0
Les «big six» du gaz et de l'électricité ont été interrogéspar le Parlement après des hausses de tarifs concomitantes.

Les dirigeants des six géants de l'énergie britannique se sont succédé mardi après-midi à Westminster, face à une commission parlementaire qui les soupçonne d'entente sur les prix. EDF, qui vient de signer un gigantesque contrat pour la construction de deux réacteurs nucléaires dans le pays, RWE, British Gas, Scottish Power, SSE et E.On ont tenté de justifier des hausses de tarifs salées, qui passent mal dans l'opinion et font tiquer la classe politique en ces premiers frimas de l'automne.

Quatre des «big six» ont annoncé presque de concert des augmentations de 9,1% en moyenne de leurs tarifs - deux autres, dont EDF, n'ont pas encore communiqué leurs prix. Ils se défendent en assurant devoir faire face à une hausse de leurs coûts. Or le régulateur du secteur, Ofgen, vient de montrer que la progression des prix de gros n'avait pas dépass...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant