Soudan : sept Casques bleus tués au Darfour

le
0
Soudan : sept Casques bleus tués au Darfour
Soudan : sept Casques bleus tués au Darfour

C'est l'incident le plus meurtrier qu'a connu la force conjointe de maintien de la paix ONU-Union africaine (Minuad) en cinq ans d'opérations dans la région soudanaise du Darfour : sept Casques bleus ont été tués et dix-sept blessés samedi alors qu'une patrouille se «rendait d'un site (de la Minuad) à un autre», a déclaré le porte-parole par intérim de la Minuad, Christopher Cycmanick.

«L'équipe de la Minuad s'est retrouvée sous le feu d'un important groupe non identifié. Après un long échange de tirs, la patrouille a pu être évacuée grâce à des renforts de la Minuad», a par ailleurs indiqué l'organisation dans un communiqué. L'attaque, qui a débuté vers 9 heures (8 heures à Paris), s'est produite près d'une base de la Minuad située à Manawashi, au nord de Nyala, principale ville du Darfour, et à 25 km de celle de Khor Abeche.

Ban Ki-moon «indigné»

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit «indigné» par la mort des sept Casques bleus, par la voix de son porte-parole Martin Nesirky. Ban Ki-moon «condamne cette attaque odieuse contre la Minuad, la troisième en trois semaines, et attend du gouvernement soudanais qu'il agisse rapidement pour traduire en justice les responsables», a déclaré samedi le porte-parole. Parmi les 17 blessés figurent «quatre officiers de police de la Minuad dont deux femmes, et 13 soldats», a précisé le porte-parole.La Minuad n'a pas donné la nationalité des victimes, mais des troupes tanzaniennes sont chargées de ce secteur. Ban Ki-Moon a fait «part de sa profonde sympathie aux familles des victimes et au gouvernement tanzanien».

«La Mission condamne dans les termes les plus forts les responsables de cette attaque haineuse», a affirmé pour sa part le chef de la Minuad, Mohamed Ibn Chambas. «Les auteurs doivent être avertis qu'ils seront poursuivis pour ce crime et cette violation flagrante de la législation humanitaire internationale».

40 Casques ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant