Soudan du Sud-La guérilla dit avoir tué de nombreux soldats à Malakal

le , mis à jour à 14:24
0

JUBA, 18 mai (Reuters) - Les rebelles sud-soudanais ont tué "de nombreux" soldats gouvernementaux en trois jours d'affrontements à Malakal, capitale de l'Etat du Nil supérieur, a annoncé lundi un porte-parole militaire des insurgés. Les forces rebelles ont abattu un hélicoptère de l'armée qui avait été envoyé attaquer les positions de la guérilla, dimanche à Malakal, a dit à Reuters le porte-parole, Lony Ngundeng. "Les troupes gouvernementales ont perdu un grand nombre de soldats", a-t-il dit. Le Soudan du Sud, qui a accédé à l'indépendance en 2011, a plongé voici près d'un an et demi dans un conflit civil qui oppose les forces fidèles au président Salva Kiir aux rebelles alliés à son ancien vice-président, Riek Machar. Plusieurs trêves ont fait l'objet d'accords mais elles ont été brisées l'une après l'autre et les deux camps s'accusent mutuellement d'avoir violé celle qui avait été mise en place début février. Selon l'IGAD, groupement régional qui associe des pays d'Afrique de l'Est et qui joue un rôle de médiation dans la crise, les rebelles ont fait alliance avec la milice Shilluk du général Johnson Olony pour attaquer les positions de l'armée régulière à Malakal et dans les environs. Selon Lony Ngundeng, les rebelles et les hommes d'Olony contrôlent ensemble la ville de Malakal. (Denis Dumo; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant