Soudan du Sud-Des tirs à nouveau signalés à Juba

le
0
    JUBA, 10 juillet (Reuters) - Des tirs ont à nouveau retenti 
dimanche à la périphérie de Juba, capitale du Soudan du Sud, où 
des affrontements entre partisans du président sud-soudanais 
Salva Kiir et de l'ancien chef rebelle Riek Machar ont fait une 
centaine de morts vendredi, rapporte un journaliste de Reuters 
sur place.  
    Les coups de feu ont été entendus à Gudele et à Jebel, deux 
faubourgs de la ville, aux abords de casernes des forces fidèles 
à Riek Machar, devenu premier vice-président dans le cadre du 
fragile processus de paix.  
    Un porte-parole de ses hommes avait fait état la veille de 
115 morts - 35 parmi les partisans de Machar et 80 dans les 
rangs des forces gouvernementales.   
    Jeudi, cinq militaires avaient déjà été tués trouvé la mort 
dans des affrontements entre les deux camps. 
    Il s'agissait des premiers heurts depuis le retour en avril 
de Riek Machar à Juba, en vertu de l'accord conclu en août qui a 
mis fin au soulèvement de ses partisans, entamé en décembre 
2013.   
     
 
 (Denis Duma,; Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant