Sotchi : Le boycott de dirigeants occidentaux n'est pas un problème pour la Russie

le
0
Sotchi : Le boycott de dirigeants occidentaux n'est pas un problème pour la Russie
Sotchi : Le boycott de dirigeants occidentaux n'est pas un problème pour la Russie

L'absence de plusieurs dirigeants occidentaux ? parmi lesquels le président français François Hollande et le premier ministre britannique David Cameron - à la cérémonie d'ouverture des Jeux de Sotchi (7 février 2014) en réaction à la restriction des libertés civiles en Russie ne semble pas être un problème pour les hautes autorités russes. « Cela n'affectera en aucune manière les Jeux ou ne diminuera leur portée a déclaré Alexander Zhukov, président du Comité national olympique russe, aux agences de presse du pays. Les jeux Olympiques sont une compétition pour les athlètes et tout le reste est secondaire. L'intérêt, c'est la compétition en elle-même et pas de savoir si 20 ou 30 leaders seront présents. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant