Sotchi 2014 : les JO les plus chers de l'Histoire

le
17

36 milliards d'euros : les JO les plus chers de l'Histoire
36 milliards d'euros : les JO les plus chers de l'Histoire

Sur le plan budgétaire, nul doute que les Jeux Olympiques de Sotchi sont déjà entrés dans l'Histoire : leur coût faramineux est évalué à 36 milliards d'euros ! Le prix de la volonté de Vladimir Poutine d'organiser à tout prix les JO d'hiver dans cette station balnéaire du Caucase. Pour suivre l'évènement, retrouvez notre rubrique spéciale JO 2014 (news, vidéos etc.).

Les Jeux Olympiques d'hiver, c'est parti ! Du 7 au 23 février, skieurs, patineurs ou encore lugeurs s'affronteront à Sotchi, sur les bords de la Mer Noire. Le chantier proprement pharaonique a fait l'objet de toutes les critiques pour son coût faramineux : le chiffre de 36 milliards d'euros (50 milliards de dollars) est évoqué. Une dépense multipliée par quatre par rapport au budget initial de 12 milliards de dollars (9 milliards d'euros) présenté par Vladimir Poutine. Ce sont tout simplement les JO les plus chers de l'Histoire, JO d'été compris ! A titre de comparaison, la facture russe dépasse largement celle des derniers JO d'été de Londres en 2012 qui n'ont coûté "que" 11 milliards d'euros (les JO d'été sont normalement plus dispendieux), sans même parler des JO d'hiver de Vancouver de 2010 qui avaient coûté 5 milliards d'euros ou encore de ceux d'Albertville, les derniers organisés en France, dont le coût total culminait à 2,8 milliards d'euros.

Une dépense exorbitante qui s'explique notamment par l'ampleur des travaux pour relier Sotchi, station balnéaire sur la Mer Noire, endroit le plus chaud de Russie, avec la station de sports d'hiver de Krasnaïa Poliana située à une cinquantaine de kilomètres de Sotchi. Entre la Mer Noire et les montagnes du Caucase, la difficulté d'accès rendait difficilement réalisable ce projet par ailleurs très contestable sur le plan écologique. Au final, le nombre d'infrastructures spécialement créées pour accueillir ces jeux donne le tournis : un aéroport, deux gares, 200 kilomètres de voies de chemins de fer, 400 km de routes etc. Le coût des infrastructures directement liées à l'organisation des épreuves sportives ne s'élèverait en revanche qu'à 4,7 milliards d'euros.

Mais Vladimir Poutine voulait « ses » Jeux à tout prix. Le choix de Sotchi, décidé en 2007 par le CIO, lui permet assurément de s'offrir une vitrine médiatique sans précédent. Mais à quel prix ? Outre les critiques récurrentes sur le coût démesuré de l'évènement dans un pays marqué par une grande disparité des conditions de vie, de très fortes présomptions de corruption à grande échelle ont d'ores et déjà entaché l'évènement. La récente polémique sur l'état déplorable des hôtels où sont logés les journalistes du monde entier, abondamment relayée par les médias sociaux, n'aidera pas à faire taire les critiques envers ces JO d'hiver pas comme les autres.

J.G

Pour suivre toute l'actualité des JO de Sotchi, retrouvez notre rubrique JO 2014 tout au long de l'évènement.

A lire sur Boursorama :

JO 2014 : Poutine encensé par le patron du CIO à Sotchi (AFP)

Sotchi : Toutes les mesures prises pour la sécurité des Américains (AFP)

JO : les éditions marquées par la polémique (Boursorama Lifestyle)

En vidéo sur Boursorama :

La visite du village olympique de Sotchi (AFP Vidéo)

Sotchi : Vladimir Poutine présente ses Jeux olympiques (AFP Vidéo)

Ma chambre à Sotchi (France 24)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le jeudi 13 fév 2014 à 14:24

    C' est simplement la " vitrine politique" de la Russie...le sport n'est que le vecteur de cette propagande...mais ça fait vivre tous les parasites qui font partie de la troupe théatrale...!!!

  • pcostepl le lundi 10 fév 2014 à 12:03

    il y a une chose qui est interessante ,on ne voit pas de panneaux publicitaires !!!! est c est un bien !!!!

  • JERIKAE2 le lundi 10 fév 2014 à 06:13

    tout ca pour faire mumuse quelle rigolade

  • JERIKAE2 le lundi 10 fév 2014 à 06:12

    le sport a ce prix est horrible ,les record sont aux prix de la sueurs des contribuables,etre sportif quelle honte .............

  • jyth01 le dimanche 9 fév 2014 à 20:01

    Article critique d'un nostalgique de l'URSS ou d'un frustré pseudo écolo. Il y a eu un JO plus cher, et pour comparer, surtout quand on veut faire un article, on se documente mieux. Il faut distinguer au minimum les couts d'exploitation des investissement. Sochi partait de rien ! Grenoble c'était différend!!!

  • noterb1 le dimanche 9 fév 2014 à 14:48

    dur dur ! les athlètes s'estiment très bien logés ...mais les journalistes très mal ! devinez la suite ...Lamy Chappuis a dit que c'était des conditions idéales ! mais il est vrai qu'il n'est que compétiteur .

  • pierry5 le dimanche 9 fév 2014 à 00:50

    50 milliards de dollars investis dans cette organisation sans que le pays ne se soit endetté outre mesure. Ca montre le renouveau de puissance de ce pays, ce qui ne plaît pas du tout aux occidentaux. Beaucoup critiquent mais qu'a fait Dubai en construisant la tour la plus haute du monde et en plus il n'avait pas l'argent, il a du être aidé par son voisin.

  • s.thual le samedi 8 fév 2014 à 09:49

    malgré tourt ce que peuvent dire certains,,,superbrbe spectacle bien pensé et intelligent!on pense ce qu on veusur poutine ,il a le merite de donner une fierté a son peuple ,,,c est pas le cas en France en ce moment avec nos dirigeants,,!et pour finir meme si prix eleve,,il a fait créer une station une renomee et c est mieux que ces milliards engloutis dans des guerres,,mali syrie etc etc

  • derastea le vendredi 7 fév 2014 à 23:17

    fAUT TOUJOURS QU4ON RAM2NE SA G UEULE. NOUS AVONS FAIT EXAXTEMENT LA MEME CHOSE POUR GRENBLE EN 68. IL FALLAIT LANCER UNE INDUSTRIE. ET VICTOIRE CELA A MARCHE. IL NOUS FAUDRAIT UN POUTINE PLUTOT QU UN PLOUTARQUE

  • M7346902 le vendredi 7 fév 2014 à 12:01

    les prochains, dans le désert près de Dubai ou de Doha, seront certainenment encore plus couteux . rien que la fabrication quotidienne de la neige , ça va douiller .