SOS Méditerranée secourt 253 migrants en mer

le
0
PLUS DE 250 PERSONNES SECOURUES EN MER PAR SOS MÉDITÉRRANÉE
PLUS DE 250 PERSONNES SECOURUES EN MER PAR SOS MÉDITÉRRANÉE

PARIS (Reuters) - L'Aquarius, un navire affrété par l'association SOS Méditerranée, a réalisé lundi deux opérations de sauvetage au large des côtes libyennes, se portant au secours de 253 personnes au total.

L'Aquarius, qui a été alerté par le Centre de coordination des opérations de sauvetage en mer (Maritime Rescue Coordination Center, MRCC), basé à Rome, a été sollicité une troisième fois en fin de journée pour venir en aide à un éventuel nouveau canot pneumatique en détresse, a déclaré à Reuters une porte-parole de SOS Méditerranée.

Un premier groupe de 137 migrants, dont six femmes et six mineurs de moins de 16 ans, principalement originaires de Guinée et du Mali, se trouvaient à bord d'une embarcation pneumatique qui aurait quitté les côtes libyennes dans la nuit.

"Au moins trois personnes présentaient des fractures du bras et, pour au moins cinq migrants, des blessures identifiées par les médecins de MSF (Médecins sans frontières, ndlr) à bord comme des traces de mauvais traitement et de tortures", souligne SOS Méditerranée dans un communiqué.

"Les victimes ont indiqué que leur groupe de migrants avait été aussi attaqué par des rebelles en traversant le Niger, il y a un mois", poursuit l'association.

La deuxième opération de sauvetage, effectuée dans l'après-midi, a concerné 116 personnes supplémentaires, dont 16 femmes et un enfant de trois ans, "tous dans un état de grande fatigue", est-il précisé.

L'Aquarius a entamé début mai une nouvelle rotation de trois semaines, dans les eaux internationales au sud de l'Italie et au large de la Libye, après une première mission entre février et fin avril dans la même zone.

Sans tenir compte de l'intervention lancée en fin de journée, au total, depuis le début des opérations de l'association en Méditerranée le 25 février, neuf opérations de sauvetage en mer ont permis de secourir 1.403 personnes.

Entre le 1er janvier et le 11 mai, 31.219 migrants ont rejoint l'Italie par la mer, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui fait état de 976 décès pour cette seule voie, dite de Méditerranée centrale.

(Myriam Rivet, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant