Soprorente: contraction de la valeur vénale en 2012

le
0

Depuis 2010, les effets de la crise ont fortement affecté les résultats de Soprorente (BNP Paribas Reim).

Investie autour de 26 immeubles principalement de bureaux (80% du patrimoine) la SCPI s'est ainsi fixé l'objectif de renouveler son patrimoine (19 immeubles ont plus de 10 ans) à travers l'arbitrage d'actifs obsolètes et l'acquisition d'immeubles récents disposant si possible, d'un label environnemental.

La contraction de sa valeur venale fin 2012 (- 1,05%) a justifié une politique dynamique de cessions (Toulouse, Cachan, Paris, Antony). 3 à 5 autres cessions pour des montants allant de 3M€ à 5M€ sont à l'étude.

L'amélioration de la qualité des actifs de Soprorente (acquisition d'un immeuble neuf de bureaux HQE BBC à Bordeaux) a permis des résultats en 2012 en léger redressement par rapport au plus bas de 2011. Mais ils restent "encore loin des résultats des années antérieures".

Au second trimestre, le TOF s'est doucement redressé. Il atteint 85,5% contre 83,9% au premier trimestre. Toutefois comparé à la moyenne de l'année 2012 (88,4%), celui ci marque le pas. Les aleas locatifs issus notamment de crise économique actuelle enterine donc la "stratégie de renouvellement progressif du patrimoine".

L'acompte versé au second trimestre s'est élevé à 3,8€. Pour l'ensemble de l'année 2013, BNP Paribas REIM annonce que "les prévisions de distribution tiennent compte d’un durcissement des conditions économiques et d’un retrait attendu du taux d’occupation. Elles devraient cependant rester proches du niveau de 2012." Pour rappel, la distribution de Soprorente a atteint l'année dernière 15,2€ par part (dont 2,5€ au titre de la distribution des plus-values immobilières) donnant ainsi un taux de distribution sur valeur de marché (DVM) de 5,7%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant