Sophie de Menthon privée de micro à RMC

le
2
La présidente de l'association patronale Ethic et par ailleurs chroniqueuse des «Grandes Gueules» à RMC est sur la sellette après ses déclarations sur Nafissatou Diallo.

Non seulement Sophie de Menthon a tenu des propos injurieux, misogynes et racistes envers Nafissatou Diallo au micro des «Grandes Gueules» de RMC, mais en plus, elle ne les a pas assumé et en a rejeté la faute sur les deux animateurs de l'émission: Alain Marschall et Olivier Truchot. «La condamnation (du CSA) ne s'exerce pas à mes dépens. Elle est bien celle de l'émission et de l'animateur», se défausse Sophie de Menthon, présidente de l'association patronale Ethic. «Je regrette cette phrase, mais en aucun cas cette phrase n'est misogyne, ni raciste, ni insultante».

Malgré tout, cette double faute devrait lui coûter définitivement sa place dans l'émission. Mercredi au lendemain de la mise en demeure prononcée par la CSA, la présidente de l'association Ethic a été privée d'antenne de mani...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pljm le jeudi 31 jan 2013 à 14:59

    physique, couleur : pas touche

  • tallweg le jeudi 31 jan 2013 à 13:25

    C'est quoi cette phrase si condamnable ?