Sophia Chikirou, l'atout com de Jean-Luc Mélenchon

le
0
Sophia Chikirou et Jean-Luc Mélenchon en 2012. 
Sophia Chikirou et Jean-Luc Mélenchon en 2012. 

Il rêve de le battre. De prendre sa revanche. Sur 2012, bien sûr, où après un très bon début de campagne, il avait fini à un peu plus de 11 %, le candidat socialiste ayant dégainé la taxe à 75 % pour l'affaiblir. Une revanche aussi sur des années où de l'aveu même du chef de l'État dans Un président ne devrait pas dire ça, il avait été maltraité par le premier secrétaire du Parti socialiste de l'époque. Jean-Luc Mélenchon espère qu'il sera le candidat le mieux placé à gauche. Qu'il battra le candidat "de gouvernement". Depuis la rentrée, le leader du Parti de gauche cogne sur François Hollande, sur l'équipe en place, sur la droite. On connaissait le tribun, l'homme du "bruit et de la fureur". Mais il a ajouté une carte plus glamour à son jeu. Sophia Chikirou, la directrice de communication de la France insoumise, n'y est pas pour rien.

Pour Le

Journal du dimanche, qui lui consacre un portrait ce dimanche, c'est la femme qui "murmure à l'oreille de Jean-Luc Mélenchon". Qui a convaincu le député européen de se livrer sur le canapé de Karine Le Marchand dimanche 6 novembre pour la deuxième d'Une ambition intime, l'émission qui a suscité tant de controverses, entre adoration et aversion ? C'est Sophia Chikirou. Qui a orchestré la séance quinoa au magazine Gala ? Encore Sophia Chikirou ! "Nous avons considéré que la question de l'alimentation et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant