Sony voit son bénéfice trimestriel chuter de 48%

le
0
CHUTE DE 48% DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE SONY
CHUTE DE 48% DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE SONY

TOKYO (Reuters) - Sony a vu son bénéfice opérationnel chuter de 48% sur le trimestre juillet-septembre, deuxième de son exercice fiscal, les résultats de sa division très rentable de capteurs d'images restant affectés par les séismes survenus au Japon en avril.

Le groupe japonais a fait état mardi d'un résultat de 45,7 milliards de yens (411 millions d'euros), contre 88,0 milliards un an plus tôt. Dix analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice de 46,27 milliards de yens, selon Thomson Reuters Starmine SmartEstimate.

Lundi, Sony avait abaissé sa prévision de bénéfice annuel de 10%, à 270 milliards de yens, en raison d'une charge de dépréciation de 33 milliards liée à la cession de sa filiale de batteries.

Cet avertissement a été relativement bien encaissé par les investisseurs, la charge de dépréciation était attendue, d'autant que le groupe a confirmé sa prévision d'un chiffre d'affaires de 7.400 milliards de yens pour l'ensemble de l'exercice clos en mars 2017.

L'action Sony a ainsi limité sa baisse à 0,71% à la Bourse de Tokyo, dans un marché en hausse de 0,10%.

Après des années de restructuration, le géant japonais de l'électronique grand public se recentre sur les jeux vidéo, le divertissement et les capteurs d'images.

Cette dernière activité a continué de subir en juillet-septembre le contrecoup des séismes d'avril qui ont endommagé une importante usine. La division de semi-conducteurs, dont elle fait partie, a accusé sur le deuxième trimestre une perte opérationnelle de 4,2 milliards de yens contre un bénéfice de 34,1 milliards en juillet-septembre 2015.

Le groupe n'en a pas moins revu à la baisse l'impact attendu des catastrophes naturelles sur son résultat annuel, à 53,5 milliards de yens au lieu des 80 milliards précédemment estimés.

Dans les jeux, le bénéfice d'exploitation a reculé à 19,0 milliards de yens contre 23,9 milliards, le yen fort ayant impacté les résultats à l'international.

Les investisseurs attendent beaucoup de cette division au troisième trimestre fiscal, celui de la période des fêtes, avec le lancement prévu courant novembre de la console de jeux PlayStation 4 Pro, compatible avec les téléviseurs en ultra haute définition.

Sony compte aussi prendre de l'avance sur le marché naissant de la réalité virtuelle avec la sortie d'un casque moins cher que ceux de la concurrence et destiné aux quelque 40 millions utilisateurs de ses consoles.

Selon les analystes, ce nouveau produit pourrait attirer un public nouveau vers la plate-forme PlayStation, qui proposera non plus seulement des jeux mais aussi des contenus musicaux, télévisuels ou cinématographiques.

(Makiko Yamazaki, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant