Sony vise un retour au profit après une perte annuelle record

le
0
Sony vise un retour au profit après une perte annuelle record
Sony vise un retour au profit après une perte annuelle record

par Tim Kelly

TOKYO (Reuters) - Sony, qui a fait état jeudi d'une perte nette annuelle record de 4,42 milliards d'euros sur l'exercice 2011-2012, espère renouer avec un bénéfice opérationnel sur l'exercice en cours en réduisant de moitié ses pertes dans les téléviseurs.

Le fabricant japonais d'électronique grand public a pâti ces dernières années d'un déclin de la demande de téléviseurs, d'une concurrence féroce de la part de Samsung et Apple et d'une compétitivité plombée par la vigueur du yen.

Le titre Sony est tombé cette semaine à un plus bas de près d'un quart de siècle à la Bourse de Tokyo. La capitalisation du groupe s'élève autour de 15 milliards de dollars (11,6 milliards d'euros), ce qui représente près de 3% de celle d'Apple.

Sous l'égide de son nouveau directeur général Kazuo Hirai, Sony a annoncé le mois dernier un vaste plan de redressement comprenant 10.000 suppressions de postes, soit 6% de ses effectifs, dans l'espoir de renouer avec les bénéfices.

Sony entend désormais miser sur l'électronique mobile, le matériel médical ou encore les batteries pour véhicules électriques pour se relancer, tout en procédant à des réductions de coûts dans la branche téléviseur, déficitaire depuis huit ans.

Le groupe a dit jeudi qu'il s'attendait à vendre plus de 33 millions de smartphones cette année, contre 22,5 millions l'an dernier.

"Dans les combinés, sans grandes innovations, Sony restera un acteur de second rang sur le marché des smartphones", tempère toutefois SR Kwon, analyste du secteur pour Dongbu Securities.

"Sony va-t-il vraiment se rétablir au fil du temps ? Je ne suis pas si optimiste. (...) Le problème clé, c'est que Sony n'a pas réussi à se mettre au rythme des tendances de consommation dans les téléviseurs et dans les combinés", estime-t-il.

RETOUR AU PROFIT

Le créateur du baladeur Walkman et de la console PlayStation anticipe un bénéfice d'exploitation de 180 milliards de yens (1,74 milliard d'euros) pour l'exercice 2012-2013. Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient de leur côté un sur un bénéfice opérationnel de 173 milliards.

"La prévision de bénéfice d'exploitation n'est pas très éloignée du niveau constaté il y a deux ans (...). Ceci suggère que nous sommes sur une reprise et que l'année dernière était vraiment le creux", commente Kenichi Hirano pour Tachibana Securities. "Mais je crois que tout le monde sur le marché n'en est pas convaincu, surtout alors que le groupe manque d'un plan solide pour redresser son activité dans les téléviseurs."

Sony prévoit un bénéfice net annuel de 30 milliards de yens.

Le groupe dit anticiper une chute de 11% de ses ventes de téléviseurs LCD (cristaux liquides) cette année, à 17,5 millions d'unités, mais il table sur une réduction de moitié des pertes de cette activité, à 80 milliards de yens.

De son côté, Samsung compte commercialiser à partir du second semestre des téléviseurs OLED (diodes organiques électroluminescentes), qui devraient selon lui supplanter les écrans LCD dans les foyers d'ici deux à trois ans.

Sony s'attend par ailleurs à un déclin de 11% de ses ventes de consoles PlayStation, à 16 millions d'unités. Il espère en revanche doubler celles des consoles portables PSP et Vita, qui atteindraient au total également 16 millions d'unités.

L'action Sony a terminé jeudi en baisse de 1,22% à 1.213 yens. Depuis le début de l'année, le titre a perdu 12% à la Bourse de Tokyo, alors que l'indice Nikkei des valeurs vedettes a gagné près de 7%.

Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant