Sony va supprimer 20% des effectifs de son siège social

le
0
SONY PRÉVOIT DE SUPPRIMER 2.000 EMPLOIS
SONY PRÉVOIT DE SUPPRIMER 2.000 EMPLOIS

TOKYO (Reuters) - Sony a annoncé vendredi son intention de supprimer un cinquième des effectifs de son siège social et de fermer une usine de fabrication d'objectifs pour appareil photos et de téléphones portables au Japon, apportant de nouvelles précisions sur son plan global de suppression de 10.000 emplois.

En plus des 1.800 salariés d'une filiale chimique vendue à une banque publique japonaise, Sony va supprimer 2.000 postes à son siège social et à son usine de Gifu, dans le centre du Japon, d'ici fin mars, a annoncé Sony dans un communiqué.

A cela s'ajouteront 2.000 suppressions d'emplois en Europe, dont la moitié concerne la société commune de téléphones mobiles avec Ericsson dont Sony a pris le contrôle à 100% il y a un an.

Le reste des réductions d'effectif aura lieu dans d'autres sites à travers le monde, a précisé le groupe.

Cette restructuration en profondeur, dont Sony attend une trentaine de milliards de yens (380 millions de dollars) d'économies annuelles à partir du prochain exercice, débutant le 1er avril prochain, n'aura, selon le groupe, que des répercussions limitées sur les comptes de l'exercice en cours.

Le directeur général Kazuo Hiraï, à la tête du groupe depuis avril, s'est engagé à redresser Sony en accélérant la restructuration de son activité dans l'électronique.

L'action Sony a terminé à 983 yens vendredi, sans changement. Elle a perdu 42% depuis que Hirai est à la tête du groupe d'électronique grand public.

Shinichi Saoshiro, Tim Kelly et Mari Saito, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant