Sony se prépare au ralentissement des smartphones

le
0
 (Actualisé avec des précisions) 
    TOKYO, 29 janvier (Reuters) - Sony  6758.T , considéré comme 
l'un des principaux fournisseurs de capteurs d'images pour les 
iPhone d'Apple  AAPL.O , a déclaré vendredi qu'il se préparait à 
un ralentissement du marché des smartphones haut de gamme au vu 
d'une baisse des ventes de ses capteurs au troisième trimestre. 
    Les ventes du segment jeu vidéo, liées à sa console de salon 
PlayStation 4, et une réduction des coûts de la division mobile 
ont permis une hausse de 11% du bénéfice d'exploitation 
trimestriel mais Sony n'en a pas moins confirmé le fléchissement 
d'une activité qui, ces derniers trimestres, l'avait bien aidé à 
se défaire d'un passif déficitaire. 
    "La demande de capteurs d'images d'un client en particulier 
a fléchi depuis novembre en raison d'un ralentissement du marché 
des smartphones haut de gamme", a dit le directeur financier 
Kenichiro Yoshida à la presse, sans désigner le client. 
    Les craintes d'un ralentissement des ventes d'iPhone et le 
coup de frein du marché chinois des smartphones, le plus 
important au monde, ont pénalisé l'action Sony ces dernières 
semaines. Elle a clôturé en hausse de 6,1%, avant publication 
des résultats, mais reste en baisse de 16% environ depuis le 
début de l'année. 
    Yoshida a précisé que Sony planifiait son budget de l'an 
prochain en formulant l'hypothèse d'une baisse de la demande 
mondiale de smartphones haut de gamme. 
    Sony a précisé que les ventes de matériels, capteurs y 
compris, sur la période octobre-décembre avaient diminué de 13%. 
Le segment, également affecté par de médiocres ventes de piles, 
a dégagé une perte de 11,7 milliards de yens contre un bénéfice 
de 53,8 milliards un an auparavant. 
    Dans le segment mobile, qui peine à soutenir la concurrence 
d'Apple et de Samsung Electronics  005930.KS  et d'autres 
sociétés asiatiques spécialisées dans le bas de gamme, les 
ventes ont chuté de 15%.  
    En revanche, le résultat d'exploitation a plus que doublé à 
24 milliards de yens grâce à une réduction des dépenses de 
développement et de marketing, Sony ayant entretemps renoncé à 
ses objectifs de part de marché. 
    Le bénéfice d'exploitation de la période octobre-décembre, 
troisième de l'exercice fiscal du groupe nippon d'électronique 
grand public, a progressé à 202,1 milliards de yens (1,54 
milliard d'euros) contre 182,1 milliards un an auparavant, 
dépassant le consensus de 175 milliards de yens dégagé à partir 
des prévisions de huit analystes interrogés par Reuters. 
    Sony a confirmé sa prévision d'un bénéfice d'exploitation 
annuel de 320 milliards de yens contre 68,5 milliards un an 
auparavant.  
 
 (Ritsuko Ando, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant