Sony - REX -42% au T1 mais supérieur au consensus

le
0
 (Actualisé avec des précisions) 
    TOKYO, 29 juillet (Reuters) - Sony  6758.T  a annoncé 
vendredi un bénéfice d'exploitation en recul de 42% au premier 
trimestre, mais il reste bien supérieur au consensus, le géant 
japonais de l'électronique ayant revu en baisse l'estimation 
financière des dégâts causés par des séismes à l'un de ses sites 
de production de capteurs d'image. 
    Le bénéfice a été de 56,2 milliards de yens (490 millions 
d'euros) sur la période avril-juin contre 96,9 milliards un an 
auparavant. Le consensus Thomson Reuters Starmine SmartEstimate 
le donnait à sept milliards de yens. 
    Sony a confirmé sa prévision d'un bénéfice annuel de 300 
milliards de yens, en hausse de 2,0%, et a précisé que l'impact 
du séisme survenu en avril serait de 80 milliards de yens et non 
plus de 115 milliards. 
    Sony a suspendu en partie la production de ses capteurs 
d'image, source de revenus élevés, pour évaluer les dommages des 
séismes qui ont frappé Kumamoto, une ville du sud du Japon qui 
abrite l'une de ses cinq usines productrices de capteurs. 
    La division semiconducteurs, qui incorpore les capteurs, a 
subi une perte d'exploitation de 43,5 milliards de yens au 
premier trimestre contre un bénéfice de 32,7 milliards un an 
auparavant. 
    Mais cette perte a été compensée par la performance des jeux 
vidéo destinés à sa console PlayStation 4 et par les réductions 
de coûts opérées dans le pôle déficitaire des smartphones. 
    La division jeu, considérée par Sony comme le principal 
moteur de croissance à moyen terme, a fait état d'un bénéfice de 
44 milliards de yens contre 19,5 milliards un an plus tôt. Elle 
devrait encore bénéficier de l'arrivée sur le marché en octobre 
du casque de réalité virtuelle PlayStation VR. 
    Sony se recentre sur le jeu vidéo, les loisirs et les 
capteurs destinés aux appareils photo et s'éloigne de segments 
tels que les smartphones où la concurrence avec d'autres 
entreprises asiatiques est beaucoup trop rude.  
    Fidèle à cette stratégie, Sony a annoncé jeudi la cession à 
Murata Manufacturing  6981.T  de l'essentiel de son pôle 
batteries qui est déficitaire. 
    Cette cession "aura de grandes répercussions pour ce qui est 
de réduire les charges fixes de l'ensemble de la société", 
disent des analystes de Mizuho Securities, faisant référence en 
particulier au transfert de 8.500 salariés.  
     
 
 (Makiko Yamazaki, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant