Sony ferme sa librairie numérique en Amérique du Nord

le
0

Ses clients passeront par les services du canadien Kobo, alors que le secteur se concentre.

Le 20 mars, une page de plus se tournera dans l'histoire de Sony, avec la fermeture de sa librairie numérique. Le groupe japonais a annoncé la semaine dernière qu'il se désengageait des PC, restructurait sa division TV et qu'il allait fermer les portes de sa librairie en ligne, le Reader Store, aux États-Unis et au Canada.

Le japonais va fusionner son catalogue avec celui du canadien Kobo, qui compte déjà quelque 4 millions de titres (livres, magazines et bandes dessinées...). Pour les clients de Sony, cette transition est neutre. Les comptes clients, leurs contenus et éventuels crédits vont être transférés d'une boutique virtuelle à l'autre. L'émoi suscité par la nouvelle n'en est pas moindre. Les fans de la marque sont nombreux à avoir exprimé leur déception et leur attachement à la marque Sony. Même si, selon la presse américaine, le Reader Store comptait «...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant