Sondages : l'écart se resserre entre Sarkozy et Hollande

le
1
Le chef de l'Etat profite d'un rebond de popularité après le G20 et son intervention télévisée sur la crise de l'euro, mais peine à séduire les électeurs centristes.

Si François Hollande reste largement en tête dans la dernière vague du sondage Ifop* pour Paris Match et Europe 1, l'écart avec Nicolas Sarkozy se réduit. Le député de Corrèze est crédité au premier tour de 32,5% des suffrages, contre 35% le 20 octobre dernier, à la veille de son investiture comme candidat du Parti socialiste. Le chef de l'Etat gagne quant à lui 0,5 point et se stabilise à 25,5% des intentions de vote. Dans une autre enquête d'opinion** réalisée par BVA pour Le Parisien, François Hollande, à 36%, reste en tête mais perd trois points en un mois, tandis que Nicolas Sarkozy progresse de deux points à 25%.

Nicolas Sarkozy semble avoir profité de sa «séquence» sur la crise de l'euro pour rehausser sa popularité. Dans le sondage LH2*** pour nouvelobs.com rendu public lundi, la cote de confiance du président a bondi de cinq points à 37% en novembre et retrouve «un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis février», écrit l'institut de sondage. Son

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mardi 8 nov 2011 à 14:38

    les présidentielles arrivent avec le cortège de sondages plus bidons les uns que les autres.