Sondages de l'Elysée : perquisitions chez Patrick Buisson

le
0
Lors du précédent quinquennat, l'Elysée a commandé, sans appel d'offre, des enquêtes d'opinion pour environ 3 millions d'euros aux sociétés de l'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy.

L'affaire des sondages de l'Elysée prend de l'ampleur. Après une longue bataille juridique, le juge d'instruction Serge Tournaire, chargé d'enquêter sur les enquêtes d'opinion commandées durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, décoche ses premières flèches. Première victime, Patrick Buisson, l'ancien conseiller du président de la République, dont le domicile et le bureau ont été perquisitionnés jeudi matin. Les enquêteurs cherchent à mettre la main sur une partie des sondages commandés par l'Elysée en 2011 et 2012, qui semblent avoir disparu des archives de la présidence de la République.

La procédure, qui porte sur d'éventuels faits de «favoritisme» et «détournements de fonds publics», a été lancée suite à une première plainte déposée en 2010 par l'association Anticor, qui ve...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant