Sondages de l'Élysée : fin de la garde à vue pour Pierre Giacometti

le
0
La garde à vue de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Pierre Giacometti, dans l'enquête sur les sondages de l'Élysée a été levée jeudi en début d'après-midi.
La garde à vue de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Pierre Giacometti, dans l'enquête sur les sondages de l'Élysée a été levée jeudi en début d'après-midi.

La garde à vue de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Pierre Giacometti, dans l'enquête sur les sondages de l'Élysée a été levée jeudi en début d'après-midi, a indiqué son avocat, Me Patrick Maisonneuve. Entendu par les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) depuis mercredi matin, l'ancien directeur d'Ipsos France a été relâché sans être déféré devant un magistrat instructeur. « Le juge s'octroie un délai de réflexion pour soit mettre mon client en examen, soit le placer sous le statut intermédiaire de témoin assisté », a commenté Me Maisonneuve. "À l'occasion de cette longue audition, j'ai eu la possibilité de prendre le temps nécessaire pour m'expliquer avec précision et en toute transparence sur la mission de conseil stratégique que le cabinet Giacometti-Péron a assuré au service de son client, la présidence de la République, et ceci de 2008 à 2012", a dit au Point.fr Pierre Giacometti.

Nicolas Sarkozy est protégé par son immunité présidentielle

L'enquête porte sur la régularité des contrats conclus, sous le quinquennat Sarkozy, entre l'Élysée et neuf instituts de sondage, notamment la société Giacometti-Peron de Pierre Giacometti et celle de Patrick Buisson, Publifact. Patrick Buisson, qui conseillait également Nicolas Sarkozy à l'Élysée mais avec lequel l'ex-président a depuis coupé les ponts, a été mis en examen mercredi pour recel de favoritisme, abus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant