Sondage : Tsipras divise les Français

le , mis à jour le
10
Sondage : Tsipras divise les Français
Sondage : Tsipras divise les Français

Alexis Tsipras, on aime ou on n’aime pas, mais il ne laisse personne indifférent. Selon notre sondage Odoxa, le Premier ministre grec divise profondément les Français, intrigués par ce dirigeant qui détonne sur la scène européenne. Avec 48 % de bonnes opinions contre 51 % de mauvaises, l’égalité est presque parfaite.

Clivant, le leadeur de Syriza est adoré par les sympathisants de gauche, avec 64 % d’opinions positives, tout autant qu’il est détesté par ceux de droite (62 % d’avis négatifs). Mais, à l’évidence, le style Tsipras plaît par-delà les tendances politiques. Comme si les Français appréciaient ce côté rebelle face à une Europe de plus en plus rejetée.

Ainsi est-il perçu comme ayant « des convictions profondes » (72 %) et « courageux » (65 %). Conséquence logique, lorsque le Premier ministre grec tient tête à l’Union européenne, il est suivi : 58 % des Français estiment qu’il a raison de mener un bras de fer pour voir triompher ses idées. Même les sympathisants de droite (49 %) approuvent la démarche !

Si Tsipras apparaît comme « populiste » pour 67 % des sondés, voire un brin manipulateur, son référendum est largement approuvé : pour 78 % des Français, il va permettre au peuple grec de prendre une décision démocratique sur son avenir. Même si 69 % d’entre eux craignent des conséquences négatives sur les autres pays européens, dont la France.

Sur la scène nationale, personne n’est véritablement jugé comme ressemblant à Tsipras. Surtout pas François Hollande (6 %), qui, en Européen convaincu et adepte du compromis, n’apprécie pas la méthode de dynamiteur employée par le Grec ces derniers jours. Aux yeux du président, Tsipras a voulu utiliser le référendum comme, dit-il, « une arme de négociation ». « C’était une erreur », confie-t-il. Car le Grec a, au final, braqué la chancelière Angela Merkel et pris à revers François ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 422424mp le dimanche 5 juil 2015 à 20:06

    C'est vrai qu'il assure pépère, 6 mois de gouvernance et les grecs n'ont plus accès à leur compte en banque...Y a qu'un coco pour trouver ça beau.

  • phiphou le dimanche 5 juil 2015 à 19:34

    Il faut que les allemands tiennent bon.... Dans le cas contraire, je commencerai à sortir de la zone euro le peu d'argent que j'ai. Ce qui s'annonce avec Tsipras, c'est la spoliation de l'épargnant....et beaucoup vont se rendre compte qu'ils sont riches. A bon entendeur salut...

  • tixi68 le dimanche 5 juil 2015 à 19:30

    Angela, tiens bon

  • ceriz le dimanche 5 juil 2015 à 19:19

    eux au moins ont un referendum! nous en france non! et quand on en en a : on bafoue ( 2005 ) le peuple en faisant légiférer le parlement ! tu parles d'une démocratie ne france!!!!!!! honteux!

  • tigR21 le dimanche 5 juil 2015 à 19:16

    Ils sont en faillite depuis 1830, et vous voudriez continuer à les financer ? Des profiteurs, l'Europe a bien mieux à faire sans la Grèce !!!

  • tonfric le dimanche 5 juil 2015 à 19:15

    On nous a pas dit que le "Non" voulait dire la sortie de la Grèce ?? ahaha ; je parie qu'on va encore négocier et garder les Grecs !! encore des rendez-vous de la dernière chance !!

  • tigR21 le dimanche 5 juil 2015 à 19:14

    Il fait parler son peuple ? Bien sûr, mais il a transféré sa responsabilité sur ce dernier, lui posant une question cruciale et bien trop technique sur l'avenir économique de son pays ! Démocratie oui, mais déni de responsabilité aussi !

  • Georg47 le dimanche 5 juil 2015 à 19:11

    Eurogea : et combien êtes vous prêt à verser pour cette Grèce de profiteurs ?Moi je ne veux rien donner

  • EuropeGa le dimanche 5 juil 2015 à 18:18

    En véritable homme de gauche, Tsipras fait parler son peuple ; bravo ! J’aimerai avoir un dirigeant comme lui, une personnalité exceptionnelle, un homme d’Etat de la trempe d’un Poutine ou d’un De Gaulle.

  • crcri87 le dimanche 5 juil 2015 à 18:06

    Il faut savoir que les censeurs de Boursorama soutiennent Monsieur Tsypras !!