Sondage : pour les Français, notre système de santé est perfectible

le
0

Globalement ça va, mais... Un sondage — aux résultats paradoxaux -- s'est intéressé à l'ensemble du système de santé, passant au crible l'efficience des établissements de santé, des médecins de ville, de l'accès aux soins, de la prévention... Avec à la clé un bilan contrasté. Si 80 % des 2 000 personnes sondées par l'Ifop à la demande de la Fondation des usagers de la santé plébiscitent le système, quand on gratte un peu, une partie des Français confie son insatisfaction. Détails d'un sondage révélé en avant-première.

Les Français formulent plusieurs reproches. Près de 1 sur 2 (49 %) regrette la persistance d'inégalités dans l'accès aux soins. Et alors que professionnels et pouvoir public plaident pour un développement rapide des soins à domicile, 41 % des sondés constatent un manque de dialogue et de coopération entre les professionnels. Pis : 18 % évoquent de « mauvaises relations » entre patients et praticiens !

Ce sondage met également le doigt sur l'insuffisance des politiques de prévention et le manque d'éducation thérapeutique (diffusion d'informations au patient sur les effets secondaires des médicaments, les méthodes pour mieux gérer sa maladie, etc.). Et près de la moitié des Français (46 %) estiment que les droits des patients ne sont pas respectés !

Les hôpitaux et les cliniques restent un pivot du système : 57 % des personnes interrogées y ont séjourné ou y ont accompagné un proche au cours de l'année écoulée. Plébiscités, ils ont pourtant eux aussi de grosses marges d'amélioration, selon le sondage. Trop centrés sur la maladie, les établissements ont tendance à oublier le patient : 36 % du panel, et même 53 % des 18-24 ans, considèrent en effet qu'ils « n'étaient pas au cœur de la préoccupation et des activités » des soignants durant leur séjour. 1 sondé sur 5 estime que les professionnels de santé n'ont pas été attentionnés à leur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant