Sondage : pour les Français, l'Iran n'est pas un pays comme les autres

le
2
Sondage : pour les Français, l'Iran n'est pas un pays comme les autres
Sondage : pour les Français, l'Iran n'est pas un pays comme les autres

Les Français restent très critiques à l'égard de l'Iran dont le président iranien, présenté comme le chef de file des modérés du régime, arrive aujourd'hui à Paris. Un sondage Elabe montre ainsi que l'opinion considère à une écrasante majorité que le gouvernement de Téhéran ne respecte pas les libertés fondamentales. Selon cette enquête, réalisée du 22 au 25 janvier, neuf Français sur dix jugent que l'Iran ne respecte pas les droits de l'homme sur son territoire, que ce n'est pas un pays démocratique (89 %) et qu'il ne garantit pas la liberté de culte des minorités religieuse (88 %).

Concernant la visite de Rohani dans l'Hexagone, les Français sont partagés. Pour la moitié d'entre eux, la France ne doit pas « par principe » recevoir sur son territoire des dirigeants de régimes autoritaires. 48 % sont d'un avis contraire, jugeant que ces visites peuvent se justifier « pour pouvoir défendre nos intérêts économiques ». Cette vision correspondant à une forme de realpolitik est majoritaire chez les électeurs de droite (56 %). Elle est en revanche minoritaire (44 %) pour les sympathisants de gauche qui restent davantage attachés au principe de ne pas accueillir sur notre sol les dirigeants de régimes autoritaires... Lesquels défilent pourtant à l'Elysée, des autocrates d'Asie centrale aux monarques du Proche-Orient.

Une personne sur deux estime que Paris doit dénoncer la pratique de la peine de mort par Téhéran

Reste qu'au-delà de ces divergences, les Français se retrouvent très largement pour juger qu'il faut défendre nos valeurs face aux dictateurs. Ils sont ainsi plus de huit sur dix à souhaiter que François Hollande aborde clairement la question des droits de l'homme avec son homologue iranien. Un Français sur deux (mais 65 % des sympathisants de gauche) estime que Paris doit dénoncer la pratique de la peine de mort par l'Iran.

Une écrasante majorité (84 %) considère que le non-respect de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 12 mois

    Pas fréquentable à titre philosophique. La réalité politique est tout autre. C'est l à où le pitre a tout faux. Cf la Russie...

  • M2687570 il y a 12 mois

    Pas pire que chez les saoud et autre qata.r ou même la turquie. D'un point de vue touriste, je serai plus tenté par une semaine en iran plutôt qu'à dubai, culturellement, il y a un autre passif.