Sondage : pour 87% des Français, les Américains vont continuer à nous écouter.

le
0
Sondage : pour 87% des Français, les Américains vont continuer à nous écouter.
Sondage : pour 87% des Français, les Américains vont continuer à nous écouter.

Les Français  se sentent assez peu indignés par les nouvelles révélations d’espionnage américain. Est-ce le phénomène de répétition ? Un sur deux (50 %), seulement, juge l’affaire « extrêmement grave de la part d’un pays allié ». L’autre moitié (49 %) relativise, voire banalise, considérant que « ce n’est pas si grave que ça, tous les pays se livrant à l’espionnage ». Les sympathisants de gauche sont un peu plus sensibles aux dernières révélations de Wikileaks (54 %, contre 49 % proches de la droite).

L’opinion a cependant évolué en deux ans, se montrant plus sensible qu’avant à ces intrusions. En 2013, lorsque Edward Snowden jette ses premières révélations dans l’arène publique sur les écoutes de masse de la NSA, 35 % seulement des sondés (BVA pour « le Parisien ») répondaient que c’était « extrêmement grave ». A l’époque cependant il n’est pas encore question de l’écoute systématique des trois derniers présidents de la République, ni d’ailleurs des fameux lanceurs d’alerte.

Pas d’illusions

La même proportion que ceux qui ne s’émeuvent pas outre mesure des grandes oreilles américaines (48 %) juge que la réaction de la France et de François Hollande, qui s’est borné à réunir un conseil de défense et à appeler son homologue à la Maison-Blanche, a été « bien équilibrée ». Le pourcentage monte à 62 % pour les sympathisants de gauche. 31 % auraient toutefois préféré que la riposte de la France soit supérieure (35 % chez les sympathisants de droite).

Mais l’enseignement le plus significatif de notre sondage concerne l’avenir : 87 % des sondés ne se bercent pas d’illusions : malgré l’engagement répété de Barack Obama (les Américains s’étaient déjà engagés en 2013 à ne plus écouter leurs alliés) ils sont 87 % à penser que les Etats-Unis ne cesseront pas leurs pratiques. Sans doute les Français ont-ils aussi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant