Sondage : pour 2017, tout sauf Hollande et Sarkozy

le
1
Sondage : pour 2017, tout sauf Hollande et Sarkozy
Sondage : pour 2017, tout sauf Hollande et Sarkozy

Les français veulent du renouveau pour 2017. Et surtout pas du match retour de 2012, François Hollande contre Nicolas Sarkozy. Tel est l'enseignement majeur du sondage exclusif pour notre journal et BFMTV. Résultat, à un an du premier tour de la présidentielle, le jeu paraît extrêmement ouvert.

Juppé impérial

Certes, à 70 ans, l'homme n'est pas neuf, mais il revient de loin. Il domine plus que jamais ses rivaux à droite dans les sondages pour la primaire de novembre. Et apparaît archifavori dans notre enquête : seul candidat à devancer Marine Le Pen au premier tour si l'élection avait lieu dimanche prochain, il l'emporterait dans tous les cas de figure au second, face au FN comme à la gauche. Mais les sondages ne valent pas prédiction, l'élection est encore loin. « Faire la course en tête peut aussi être un handicap, car elle fait de vous une cible prioritaire », s'inquiète un proche du maire de Bordeaux. Certains, dans le camp Sarkozy, doutent qu'il tienne jusqu'au bout le choc d'une campagne interne qui s'annonce sanglante et ne démarrera vraiment qu'après l'été. Le fameux « effet Balladur ».

Marine Le Pen incontournable

Quinze ans après le coup de tonnerre de 2002, 2017 pourrait bien connaître un nouveau 21 avril. Dans notre sondage, quelle que soit la configuration du premier tour, la fille de Jean-Marie Le Pen se qualifierait pour la finale. Passant à chaque fois la barre des 30 % au premier tour, elle ne serait privée de la pole position que dans le cas où le champion de la droite serait Juppé. Mais, pour l'instant, la candidate d'extrême droite se heurte toujours, au second tour, au plafond de verre des 50 % et serait battue par Juppé mais aussi par Sarkozy... ou même par un Emmanuel Macron s'il représentait la gauche. Mais ce que révèle pour la première fois notre sondage, c'est qu'elle pourrait gagner en duel face à Hollande. « Le problème pour elle, c'est qu'aujourd'hui ce scénario ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Urfee il y a 9 mois

    Seuls 14% des Français sont désormais satisfaits par le chef de l'État, c'est la preuve que le «ça va mieux».