Sondage : les familles homoparentales, familles à part entière pour 6 Français sur 10

le
0
Sondage : les familles homoparentales, familles à part entière pour 6 Français sur 10
Sondage : les familles homoparentales, familles à part entière pour 6 Français sur 10

Alors que les Français se montrent plus hostiles à la Manif pour tous, six Français sur dix (61%) considèrent qu'un couple d'homosexuels ou de lesbiennes vivant avec ses enfants constitue une «famille à part entière», selon un sondage Ifop pour l'Association des familles homoparentales (ADFH) publié dimanche.

Quelque 54% des sondés considèrent qu'un enfant peut s'épanouir de la même manière dans une famille avec deux mères, 52% avec deux pères, des chiffres stables par rapport à une précédente enquête de mars 2013, relève ce sondage publié le jour même d'un nouveau défilé à Paris et Bordeaux de la Manif pour tous. Alors que la Manif pour tous appelle notamment à «l'abolition universelle de la GPA» (la gestation pour autrui) et à l'interdiction de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes, 55% des sondés se disent favorables à ce que le recours à une mère porteuse soit autorisé en France dans un cadre réglementé, un chiffre en hausse de quatre points par rapport à mars 2013.

Si 60% considèrent favorablement l'autorisation de la GPA pour les couples hétérosexuels, les sondés se montrent en revanche majoritairement opposés au recours à une mère porteuse pour les couples homosexuels (59%) ou les personnes célibataires (64%). S'agissant de l'autorisation de la GPA pour les couples homosexuels, si 54% des sympathisants de gauche s'y disent favorables, 80% des sympathisants de l'UMP et 68% de ceux du FN sont contre. Une petite majorité de 53% des sondés se disent également favorables à l'élargissement de la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes.

Enfin, la loi sur le mariage pour tous semble être entrée dans les moeurs selon les auteurs du sondage: 57% sont contre son abrogation. Ce chiffre monte à 78% parmi les sympathisants de gauche. En revanche, 60% des sympathisants UMP et FN souhaitent son abrogation.

«Aujourd'hui la tendance est plutôt à une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant