Sondage : léger sursaut pour Hollande et Ayrault, toujours impopulaires

le
3
Sondage : léger sursaut pour Hollande et Ayrault, toujours impopulaires
Sondage : léger sursaut pour Hollande et Ayrault, toujours impopulaires

En ce début d'année, le couple exécutif voit sa cote de confiance légèrement grimper. Selon le baromètre mensuel «Figaro Magazine»/TNS Sofres/Sopra Group, François Hollande et Jean-Marc Ayrault gagnent respectivement un et trois points en janvier, par rapport à l'enquête du mois précédent. Toutefois, rien n'est gagné. Vingt mois après leur entrée à l'Elysée et Matignon, ils restent les dirigeants les plus impopulaires depuis 1981. Trois Français sur quatre continuent d'exprimer une défiance à leur égard.

Parmi les personnes interrogées, 22% (+1) déclarent faire confiance au président de la République. En revanche 76% (stable) expriment toujours leur défiance. Et 2% n'ont pas d'opinion. François Hollande demeure de loin le plus impopulaire de tous les présidents de la République élus depuis 1981, vingt mois après son élection note TNS Sofres. 

Concernant son Premier ministre, 21% (+3) des sondés lui font confiance, contre 74% (-1) qui ne lui accordent pas leur confiance. Et 5% sont sans opinion. Lui aussi reste le chef de gouvernement le plus impopulaire depuis 1981 vingt mois après sa prise de fonction. Le record d'impopularité reste toutefois détenu par Dominique de Villepin en 2005 (17%). 

Valls toujours plébiscité, Le Pen en baisse

Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, demeure de son côté la personnalité politique préférée des Français. Il enregistre en janvier, une cote de confiance de 47%, (+3 points sur un mois). Nicolas Sarkozy se hisse à la deuxième place de ce baromètre, avec 41% d'opinions favorables (+3). Christine Lagarde, la directrice générale du FMI et ancienne ministre UMP complète le trio de tête, avec 35% de cote de confiance (+5). Seule Marine Le Pen, la présidente du FN, perd elle 5 points de confiance.

* Sondage réalisé du 2 au 6 janvier, selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le jeudi 9 jan 2014 à 16:50

    22% de drogués

  • M6197799 le jeudi 9 jan 2014 à 14:37

    J'aperçois à l'horizon une illusion d'inflexion de la courbe d'impopularité (mais l'horizon, par définition, s'éloigne quand on s'en approche et, comme disait Racine "mais le désir s'accroit quand l'effet se recule")

  • M4960905 le jeudi 9 jan 2014 à 14:07

    Avec une telle touche,que peut-on espérer