Sondage : la dissolution de l'Assemblée privilégiée au remaniement

le
6
Sondage : la dissolution de l'Assemblée privilégiée au remaniement
Sondage : la dissolution de l'Assemblée privilégiée au remaniement

Dissolution ou remaniement? Selon un sondage Opinion Way publié dans le Figaro*, la première option est privilégiée par les Français. Dans cette étude, 39% des personnes interrogées souhaitent que des élections législatives soient organisées. 33% privilégient un remaniement avec un changement de Premier ministre. A chaque fois, moins d'un Français sur deux est favorable à une telle solution.

Mais preuve que le malaise est grandissant dans la population : à la question «souhaitez-vous que le président de la République conserve son gouvernement et l'Assemblée nationale actuels?», seulement 22% répondent par l'affirmative. Une écrasante majorité attend donc du changement.

Valls pour remplacer Ayrault

Une enquête d'opinion à charge contre Jean-Marc Ayrault. Ils ne sont que 5% à souhaiter un remaniement avec toujours l'actuel Premier ministre à la tête du gouvernement. Mais qui à sa place? Manuel Valls remporte les suffrages. 32% préfèrent le ministre de l'Intérieur, 20% Martine Aubry. Arnaud Montebourg recueille 3% et % Michel Sapin 2%. En réalité, aucun nom ne constitue la panacée aux yeux des Français. 43% des sondés ne souhaitent aucun des noms cités.

Si Jean-Marc Ayrault est visé, François Hollande n'est pas épargné. Loin de là. Son image est de plus en plus mauvaise : seulement 22 % jugent qu'il sait prendre des décisions difficiles. 20% estiment qu'il incarne le changement. 20% pensent qu'il sait où il va, 13% estiment qu'il sait faire preuve d'autorité et 11% trouvent qu'il est capable de rassembler. Or, comme le rappelle le Figaro, ce dernier résultat est particulièrement dur pour le Président de la République qui promettait, pendant la campagne en 2012, d'unir le peuple, après l'ère Sarkozy. Ce dernier, jugé pourtant très clivant, n'était jamais descendu en-dessous de 18%.

*Etude réalisée les 13 et 14 novembre auprès d'un échantillon de 993 personnes, âgées de 18 ans ou plus, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Urfee le lundi 25 nov 2013 à 19:58

    Combien d'emplois ont crées François Hollandouille et Jean-Marc Blaireau dans toute leur carrière d'ANE pour l'un et de PROF pour l'autre ? Combien de fois dans leur vie ils ont su ce que c'était de travailler pour payer des charges sociales ? Combien de fois ?

  • ppetitj le vendredi 15 nov 2013 à 11:25

    Avec une dissolution et une victoire de la droite, le PS va leur laisser toute la m.erde et attendront 2017 pour se pavaner...On ne peut rien faire avec des ruines....

  • KAFKA016 le vendredi 15 nov 2013 à 09:57

    Dissolution et surtout non remplacement d'un depute sur deux!!! aux Etats unis il n'y a que 100 représentants pourquoi pas chez nous!!!

  • M1625665 le vendredi 15 nov 2013 à 09:53

    En cas de dissolution et de victoire de la droite il faut que la droite refuse de gouverner sans démission de hollande sinon c'est assurer sa réélection en 2017

  • cata95 le vendredi 15 nov 2013 à 09:42

    C'est ni un remaniement ministeriel, ni une dissolution de l'AN que nous voulons, puisqu'ils mettent en oeuvre la politique de FH. Ce qu'on veut c'est FH change d'idéal (hausse des prelevements et des depenses publiques). Et comme il ne changera pas, ce qu'on veut c'est qu'il parte !SVP Transmettez lui ce petit message messieurs les observateurs

  • paspad le vendredi 15 nov 2013 à 08:15

    Des élections présidentielles anticipées et rapidement : la meilleure solution !!