Sondage : la dépendance inquiète les Français

le
2
Sondage : la dépendance inquiète les Français
Sondage : la dépendance inquiète les Français

Les Français prennent soin des personnes âgées privées d'autonomie. C'est ce que révèle notre sondage exclusif Odoxa - « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » - Caisse d'épargne sur les seniors et la santé. Près de 10 % des actifs et 6 % des retraités aident quotidiennement un de leurs proches. Vingt-neuf pour cent des actifs et des retraités rendent service à une personne âgée au moins une fois par mois. Courses, tâches ménagères, etc. Les Français savent répondre présent.

« C'est un chiffre très important, une vraie surprise, même si dans d'autres sociétés, comme en Afrique, ce résultat est nettement supérieur. On remarque que les retraités aident encore plus leurs proches que les actifs, souvent le conjoint âgé prend soin de celui qui est dépendant », souligne Gaël Sliman, président d'Odoxa. Pourtant, ce soutien quotidien ou mensuel a des conséquences sur la vie des aidants. Beaucoup évoquent des sacrifices, qu'ils soient financiers (20 %), professionnels pour les actifs (15 %). Surtout, la moitié des personnes interrogées admet que cela pèse sur leur vie privée.

Comment payer une aide-soignante ou un fauteuil roulant ?

S'ils sont là pour épauler leurs proches, près des trois quarts des actifs expliquent que s'ils devaient eux-mêmes tomber en dépendance, ils seraient incapables de faire face financièrement. Autrement dit, si les Français non retraités sont victimes d'un grave accident, ils ne sauraient comment payer une aide-soignante à domicile ou un fauteuil roulant... Même les retraités, plus susceptibles de vivre une situation de dépendance, ne sont pas préparés. Près de la moitié sont concernés.

« C'est un résultat assez inquiétant. Près d'un sur deux ne saura pas comment s'en sortir s'il n'est plus autonome. Pourtant, cette situation est quasiment inéluctable à l'avenir », analyse Gaël Sliman. Et comment comptent faire ceux qui en ont les moyens ? Près de 60 % ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slivo le mardi 16 déc 2014 à 10:57

    "...la dépendance inquiète les Français...". Etonnant car ils ne font RIEN pour anticiper leur propre cas; ils attendent TOUT de ce cher état providence qui va imploser.

  • JERIKAE2 le mardi 16 déc 2014 à 07:36

    l etat confisquant de plus en plus les revenus , il en reste de moins en moins aux personnes et c est loin d etre terminé , pendant ce temps la les elus se baladent etc................