Sondage : l'ISF, un impôt populaire

le , mis à jour à 23:51
9
Sondage : l'ISF, un impôt populaire
Sondage : l'ISF, un impôt populaire

C’est un totem de la gauche que les candidats à la primaire de la droite et du centre (hormis Nathalie Kosciusko-Morizet) ont promis d’abattre. Bref, en cas d’alternance au printemps prochain, les heures de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) sont comptées. Créé sous un autre nom par François Mitterrand en 1982, supprimé par Jacques Chirac en 1987 puis rétabli en 1989 par Michel Rocard, l’ISF est accusé d’être un épouvantail. Ses détracteurs lui reprochent de faire fuir les entrepreneurs et les capitaux à l’étranger. De pousser à l’exil fiscal des contribuables les plus aisés et de décourager la création de richesses dans l’Hexagone.

 

Il est entré dans les mœurs

 

Sur la question, les économistes n’arrivent pas à accorder leurs violons. Mais une chose est certaine, ainsi que le révèlent les résultats du «Rendez-Vous argent» réalisé par Odoxa en partenariat avec LinXea, spécialiste de l'assurance-vie en ligne, pour « le Parisien » - « Aujourd’hui en France », les Français sont très majoritairement opposés (72 %) à la suppression de « l’impôt des riches ». Près d’un tiers de nos compatriotes (30 %) souhaitent même qu’il soit renforcé.

En clair, l’ISF est entrée dans les mœurs. C’est même devenu un symbole, à défaut d’être une poule aux œufs d’or. Car il n’est en réalité qu’une goutte d’eau dans les recettes fiscales de l’Etat. Selon une note que vient de publier l’OFCE, l’ISF a rapporté 5,2 Mds€ en 2014, c’est-à-dire moins que les 10,3 Mds€ de droits de succession et les 18,7 Mds€ de taxe foncière payés par les ménages cette année-là. Loin, très loin, des 73,4 Mds€ attendus de l’impôt sur le revenu dans le projet de loi de finances pour 2017. A des années-lumière des 149,4 Mds€ de la TVA espérés l’an prochain.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait fait campagne — avec succès — sur le thème du bouclier fiscal. Dix ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspil il y a un mois

    de toute facon vu l'augmentation presque continue des recettes de cet impot : il n'y que 2 possibilités soit les riches sont plus riches chaque année soit ils sont plus nombreux ...

  • rizzo14 il y a un mois

    Vouloir faire croire que les plus aisés partent à l'étranger à cause de l'ISF est une grosse arnaque. Et il y a encore des gens pour gober et diffuser cette idée...

  • bugsan il y a un mois

    Mieux vaudrait augmenter le taux de la dernière tranche d'imposition plutôt que l'ISF.

  • M1069663 il y a un mois

    Jalousie quand tu nous tiens...

  • paspil il y a un mois

    et vu que la droite n'est pas plus econome que la gauche on se doute que l'impot indirect va financer tout cela ...

  • paspil il y a un mois

    qd on voit le peu que paye les grandes fortunes comme impots sur le revenu entre 10 et 15 % , on se dit que nous aussi on aimerait ne pouvoir ne declarer que 20 % de nos revenus ... mais bon tous les francais n'ont pas les moyens d'avoir une holding ...

  • Renjik il y a un mois

    Quel sondage crétin. 99% des gens consultés ne paient pas l'ISF. Bien sûr, qu'ils y sont favorables ! Par contre, ceux qui paient, s'en vont petit à petit à l'étranger. Ensuite, ils investissent ailleurs qu'en France. Et alors, il y a moins de création d'emplois en France. CQFD. Sondage, que l'on peut qualifier même de criminel.

  • albert__ il y a un mois

    Il est tout à fait normal d'être taxé sur les REVENUS du patrimoine, mais pas sur le patrimoine lui-même. Quand on sait que le fisc "bouffe" 1% ou plus du patrimoine tous les ans qu'il rapporte ou pas, on a pas le choix : aller habiter ailleurs ou s'exposer à le voir fondre progressivement...

  • nanard83 il y a un mois

    Il est vrai que la droite devrait s'abstenir d'en parler si elle ne veut pas avoir une mauvaise surprise !Laisser filer , il y a des choses beaucoup plus urgentes à faire