Sondage : l'heure d'été convainc de moins en moins les Français

le , mis à jour à 17:59
17
Sondage : l'heure d'été convainc de moins en moins les Français
Sondage : l'heure d'été convainc de moins en moins les Français

Mieux vaut perdre sa montre que perdre son temps... mais dimanche nous n'aurons pas le choix : avec le passage à l'heure d'été nous serons privés d'une heure de sommeil (que l'on rattrapera à l'automne). En clair, dans la nuit de samedi à dimanche, à 2 heures, il sera subitement 3 heures. Cette mesure a été prise il y a quarante ans, le 28 mars 1976, en pleine crise pétrolière pour faire des économies d'énergie. A l'époque, le journaliste Roger Gicquel, qui présentait le journal de 20 heures sur TF 1, rapporte le scepticisme d'EDF qui « n'attend pas une vraie baisse de la consommation ».

Aujourd'hui, il est partagé par une majorité de Français. Selon une étude* que nous révélons, si 80 % d'entre eux savent pourquoi on a instauré ce changement d'heure, 77 % ne croit pas que cela permette des économies d'énergie importantes, alors que 92 % comptent sur l'isolation de leur maison et 73 % sur le réglage de leur thermostat pour réduire la consommation nationale.

Une étude sur 2009 affirme que l'économie est réelle

Devant le scepticisme général, Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, a réclamé l'année dernière une évaluation des effets du changement d'heure. « L'étude est en cours mais pas encore finalisée », explique-t-on aujourd'hui à l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. La même agence avait calculé, sur l'année 2009, que le changement d'heure permettait d'économiser 440 GWh, soit la consommation annuelle d'environ 800 000 ménages. Surtout parce qu'on garde la lumière allumée moins longtemps le soir. Mais les détracteurs de l'heure d'été estiment qu'avec la généralisation des ampoules leds, moins gourmandes en énergie, ce changement devient inutile.

Soixante-dix pays passent pourtant toujours à l'heure d'été. Dans l'Union européenne, le changement est harmonisé pour tous les Etats membres depuis 1998. Dans certains Etats fédéraux comme le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kram123 il y a 8 mois

    ah ben debout a 4h30 ancienne heure ca def...

  • bearnhar il y a 8 mois

    heimdal : exact, dans les années 70 ce décalage de 2h pouvait peut-etre se justifier, de nos jours c'est juste par flemmardise de reprogrammer des ordis et pour le confort de qques uns qui veulent qu'il fasse encore jour lorsqu'ils rentrent chez eux, et aussi surement pour des motifs de consommation et de tourisme, donc à ce moment là on peut meme décaler de 3h !! Mais dans ce pays ceux qui se lèvent très tot ne sont pas pris en compte.

  • heimdal il y a 8 mois

    Étude bidon car elle ne prend en compte que l'aspect gain sans s'occuper de la surfréquentation de médecins et la surconsommation de médicaments pour les troubles engendrés .En plus on a du nucléaire à revendre ,ou est le problème avec l'énergie ?

  • bearnhar il y a 8 mois

    Dans ce pays tout le monde n'embauche pas à 9h, ces heures d'été et d'hiver servent les bobos et les employés du tertiaire. Maintenant faut penser aux gens qui embauchent à 6h voire plus tot, on les oblige à se lever à quelle heure en heure solaire ? En pleine nuit !! Pendant des années j'ai embauché à 5h45, je me levais à 3h30 en heure solaire. Et je vous parle meme pas de l'effet désastreux sur les gosses qui en plus abusent des phones et tablettes.

  • bearnhar il y a 8 mois

    J'ai bossé dans une grosse boite de 30 000 salariés, les services avaient des plages horaires d'arrivée variable et 23RTT/an, sur que ces gens vous regardent l'air éberlué lorsque vous leur dites que vous vous levez à 3h30 du matin, ils croient que toute la planète est réglée sur leur rythme, ils ont leur pavillon à 40kms de Paris et ils veulent qu'il fasse encore jour en rentrant, ce décalage est conçu pour eux, l'autre France, ils s'en cognent.

  • bearnhar il y a 8 mois

    Une économie ridicule d'un coté, une nuisance sur la qualité du sommeil, de l'appetit, de l'humeur, etc, de l'autre...Mais c'est pas grave on continue. Je suis sur que ça dégrade les comptes de la sécu de trois fois le montant de l'économie, mais on continuera éternellement, juste pour ne pas avoir à reprogrammer les ordinateurs et pour que l'on puisse faire des BBQ à 10h du soir.

  • frk987 il y a 8 mois

    Peu importe l'heure qu'on choisit, si on préfère le fuseau horaire de St Pétersbourg plutôt que celui de Londres, ma foi, pourquoi pas, mais de grâce qu'on ne change jamais et surtout pas deux fois par an. C'est GROTESQUE.

  • M3621378 il y a 8 mois

    C'est l'heure d'hiver qui ne me convainc pas ! L'heure d'été je trouve ça plutôt cool.

  • b.renie il y a 8 mois

    Heure d'été/heure d'hiver :"77 % ne croit pas que cela permette des économies d'énergie importantes. 92 % comptent sur l'isolation de leur maison. 73 % sur le réglage de leur thermostat pour réduire la consommation nationale" L'énergie est trop rare et trop cher pour passer à côté de ce qui l'économise même si peu que ce soit.C'est la crainte du changement qui s'exprime là. Or la vie est mouvement. L'immobilisme c'est la mort. Une étude sur 2009 affirme que l'économie est réelle

  • frk987 il y a 8 mois

    Ce n'est pas de l'activité mais du simple bon sens, celui qu'ont perdu tous les politicards depuis De Gaulle !!!!