Sondage, impôts, Merkel : la grande déprime du PS

le
0
L'impopularité grandissante du chef de l'État,le ras-le-bol fiscal et la nette victoire de la chancelière allemande alimententles inquiétudes des élus socialistes.

Le chiffre claque: 23 %. François Hollande n'est plus, depuis dimanche, qu'à un point du record d'impopularité détenu par François Mitterrand en 1991 avec 22 % de bonnes opinions dans le baromètre Ifop pour le JDD. Et pour rajouter encore un coup sur le moral de la gauche, le même jour, Angela Merkel était triomphalement réélue en Allemagne, battant à plates coutures le SPD allemand. Deux mauvaises nouvelles qui venaient couronner la séquence fiscale mortifère pour l'exécutif, accusé par la droite et même par une partie de la gauche de surenchère en la matière et de ne plus s'attaquer seulement «aux riches» comme il était prévu dans le programme du candidat Hollande mais aux classes moyennes. C'est désormais le moral des socialistes qui est atteint. Et alors que se sont ouvertes les journé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant