Sondage : Hollande-Sarkozy, un rejet franc et massif

le
0
Nicolas Sarkozy et François Hollande sont au coude-à-coude dans l'impopularité auprès des Français.
Nicolas Sarkozy et François Hollande sont au coude-à-coude dans l'impopularité auprès des Français.

Ils ont l'ambition de rester à l'Élysée ou d'y revenir en 2017. Et pourtant, la majorité des Français ne semblent pas enchantés par une telle perspective. François Hollande et Nicolas Sarkozy suscitent un fort rejet au sein de la population, à 18 mois de l'élection présidentielle. D'après un sondage exclusif publié par le quotidien économique

Les Échos, la cote de "confiance" du chef de l'État plafonne à 22 %, tandis que celle de l'ancien président atteint à peine 26 %.

Comprendre : les Français ne veulent pas vivre le match retour de 2012. Les frappes aériennes en Syrie, les multiples déplacements et la conférence de presse de rentrée de François Hollande ne semblent pas convaincre les sondés, faute de résultats tangibles. De son côté, Nicolas Sarkozy, chef de file des Républicains, n'arrive pas à surfer sur l'impopularité de son successeur, contrairement à Alain Juppé, dont l'image reste très positive.

C'est un rejet franc et massif qui frappe les deux rivaux : 44 % des Français ne font "pas du tout confiance" à l'actuel président et 43 % ont une image "très négative" de son prédecesseur. Pour redresser la barre, peu d'espoir pour François Hollande : "L'impression, c'est que sa courbe ne réagit plus à grand-chose", explique aux Échos Bernard Sananès, le président de l'institut de sondage Elabe, qui est un peu moins pessimiste en ce qui concerne Nicolas Sarkozy. Selon...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant