Sondage : Hollande baisse encore

le , mis à jour le
2
Pas d'inversion de la courbe de popularité du chef de l'État qui ne rallie plus que 16 % d'opinions favorables, selon Elabe.
Pas d'inversion de la courbe de popularité du chef de l'État qui ne rallie plus que 16 % d'opinions favorables, selon Elabe.

Il bat de nouveau la campagne, applique à la lettre la stratégie qu'il s'est fixée : camper sur son bilan, et souligner qu'il est « de gauche ». La courbe du chômage pourrait bien s'inverser, des indicateurs passent au vert ? Las ! François Hollande continue de battre ses propres records d'impopularité. Il a enregistré une nouvelle baisse de sa cote de confiance, perdant 2 points en un mois et atteignant ainsi son plus bas niveau depuis le début de son quinquennat, selon le baromètre Elabe publié jeudi.

Seulement 16 % des personnes interrogées déclarent faire confiance au chef de l'État pour « affronter efficacement les principaux problèmes » du pays, un niveau encore jamais atteint par ce baromètre. Il recule auprès des sympathisants socialistes (- 3) avec 56 % d'opinions favorables, et également auprès des jeunes (- 6 chez les 18-24 ans) à 14 %, selon cette enquête pour Les Échos et Radio Classique. François Hollande entraîne dans sa chute le Premier ministre Manuel Valls, lui aussi au plus bas depuis son arrivée à Matignon en avril 2014 : avec seulement 20 % de cote de confiance, il perd deux points en un mois. Depuis décembre 2015, la cote de l'exécutif n'a cessé de baisser.

Macron s'envole

Celle d'Emmanuel Macron grimpe au contraire : avec 43 % d'opinions positives (+ 5 points), il enregistre la plus forte progression en un mois. Le ministre de l'Économie se situe désormais à seulement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 6 mai 2016 à 17:06

    il est autiste donc nie la réalité...pas compliqué, ce mec n'est pas normal.

  • M5540341 le jeudi 5 mai 2016 à 19:19

    Quand est-ce qu'il va (enfin) comprendre que la France ne veut plus de lui ?