Sondage de popularité : Valls et Hollande en légère baisse

le
8
Sondage de popularité : Valls et Hollande en légère baisse
Sondage de popularité : Valls et Hollande en légère baisse

Les cotes de popularité de François Hollande et Manuel Valls sont reparties à la baisse en août après deux mois de hausse, selon un sondage YouGov pour le Huffington Post et ITélé publié mercredi. Avec 14% d'opinions favorables, le chef de l'État perd un point par rapport au mois précédent et le Premier ministre en perd 2 à 15%.

 

François Hollande reste stable auprès des sympathisants de gauche (43%), contrairement à Manuel Valls (41%) qui perd trois points dans cette tranche de l'électorat, selon cette enquête. Le gouvernement est également en légère baisse de un point, avec 13% d'opinions favorables.

 

Le chômage et l'emploi redeviennent la première préoccuation des Français (27%, -1), devant l'immigration (17%, +5) et l'insécurité (14%) en baisse de 15 points par rapport à juillet.

 

Un Français sur deux désapprouve l'entrée en campagne de Sarkozy

 

Interrogés sur la primaire à droite de novembre pour la présidentielle de 2017, 31% des Français déclarent avoir l'intention d'y participer, ce qui laisse envisager une participation élevée, mais seuls 25% connaissent les modalités pour être autorisé à voter (scrutin ouvert à l'ensemble des électeurs s'ils signent une charte et s'acquittent des frais de participation).

 

Un Français sur cinq (20%) considère l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy comme «une bonne chose», contre 53% d'un avis contraire. Et pour 31% des personnes interrogées, Juppé reste le favori de la primaire, contre 21% pour qui Sarkozy est le mieux placé pour l'emporter.

 

Au baromètre des personnalités, Marine Le Pen reste stable avec 24% d'opinions positives. Elle devance désormais Alain Juppé (21%, -5), Nicolas Sarkozy (20%, +2) et Jean-Luc Mélenchon (20%, +2). Plusieurs réponses étaient possibles. Nicolas Sarkozy est plébiscité par les proches des Républicains, qui sont 69% à avoir une opinion positive de l'ex-chef de l'État, loin ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 3 mois

    C'est peut-être comme les taux d'intérêts la popularité... çà peut tomber au-dessous de zéro.

  • miez1804 il y a 3 mois

    Il s'est trompé de courbe, il a inversé celle de sa popularité au lieu de celle du chomage!!!

  • frk987 il y a 3 mois

    Un maire de Tulle, un enseignant faisant des contre sens en allemand et un hidalgo qui n'a pas le niveau d'un instituteur. TOUT EST DIT.

  • frk987 il y a 3 mois

    Et même que j'ajouterais le trio gagnant avec le grand ZERO.

  • frk987 il y a 3 mois

    Ils marqueront l'Histoire avec un grand H, les plus nuls depuis......les rois mérovingiens. Merci aux électeurs PS de nous avoir mis en place ce couplet gagnant de nullité.

  • M940878 il y a 3 mois

    difficile de faire pire ! les plus nuls toutes républiques confondues

  • xk8r il y a 3 mois

    le ridicule ne tue pas ! la preuve ils sont encore là

  • M1903733 il y a 3 mois

    Avec 14 et 15% ils n'ont même pas honte, ils s'accrochent au poste.