Sondage BoA-ML : l'enthousiasme des institutionnels faiblit

le
0
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs mondiaux " modèrent leur exubérance récente" parce qu'ils sont un peu moins convaincus des perspectives de croissance mondiale, même s'ils demeurent positifs en ce qui concerne les marchés d'actions dans leur ensemble. Tel est en résumé la leçon que tire Bank of America Merrill Lynch de son sondage d'avril auprès d'un panel de 752 gérants dont l'encours représente 725 milliards de dollars. En net, 49 % des personnes interrogées s'attendent à une croissance plus marquée durant les douze prochains mois, contre 61 % en mars.

On retiendra par ailleurs que la prudence accrue des investisseurs s'est traduite par une remontée à 4,3 % de la poche de cash, contre 3,8 % pour mars, atteignant ainsi le niveau le plus élevé de ces six derniers mois.

La baisse de la confiance dans la croissance de la zone euro se reflète dans un basculement à une sous-pondération nette de 8 % dans les portefeuilles des investisseurs mondiaux.

En revanche, l'appétence pour l'exposition au dollar américain demeure à son niveau le plus élevé depuis que la série du sondage a commencé. A l'inverse, l'appétence pour le yen se trouve à son plus bas niveau depuis février 2002.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant