Sondage : Anne Hidalgo n'a pas fait oublier Bertrand Delanoë

le
0
Sondage : Anne Hidalgo n'a pas fait oublier Bertrand Delanoë
Sondage : Anne Hidalgo n'a pas fait oublier Bertrand Delanoë

Dynamique, courageuse, armée de profondes convictions, sympathique, le portrait dressé par les Français d'Anne Hidalgo est plutôt flatteur. Sauf quand on aborde les défauts. Selon notre sondage exclusif Odoxa pour le Parisien - Aujourd'hui en France (*), la maire de Paris, première femme à la tête de la première collectivité de France, cultive les paradoxes : 56 % des Français en ont une opinion plutôt mauvaise ou très mauvaise d'elle mais 55% estiment qu'elle est une bonne maire. 

Surtout, 69% des sondés estiment qu'Anne Hidalgo est une moins bonne maire que Bertrand Delanoë. La comparaison est difficile : élue il y a huit mois en mars dernier, l'ancienne inspectrice du travail commence à peine son mandat après avoir grandi dans l'ombre de Bertrand Delanoë qui en a conduit deux, de 2001 à 2014. Mais l'ancien sénateur avait mis du temps à s'imposer dans le c½ur des Français...

Bertrand Delanoë aurait-il une autre vision des grands projets pour Paris? Alors que la maire de Paris s'oppose au président de la République sur la candidature de sa ville pour organiser les Jeux Olympiques en 2024, et qu'elle a fait comprendre, via son compte Twitter notamment, qu'elle s'opposait à une plus large ouverture des magasins le dimanche que prévoit la loi Macron, l'édile est considérée comme opportuniste pour 57% des sondés, et peu rebelle pour 68%.

Quelques vérités sur le travail du dimanche. pic.twitter.com/vaTzNyMfPt-- Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 5 Décembre 2014

Le #dimanche parisien - dans les faits, suite pic.twitter.com/Lfax8OQmEY-- Polski Olivia (@OliviaPolski) 12 Décembre 2014

60% des sondés estiment pourtant que l'élargissement du travail du dimanche inscrit dans la loi Macron serait une bonne chose pour l'économie, favorisant la consommation et l'emploi. De même, huit personnes interrogées sur dix (80% - 90% des sympathisants de droite) ne jugent pas réaliste le souhait de la maire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant