Sondage : Alain Juppé a la cote auprès de 69% des Français

le
6
Sondage : Alain Juppé a la cote auprès de 69% des Français
Sondage : Alain Juppé a la cote auprès de 69% des Français

EXCLUSIF. Après avoir été le Premier ministre le plus impopulaire de toute la Ve République, Alain Juppé est devenu une des personnalités politiques préférées des Français, selon notre sondage BVA* à paraître ce dimanche. Le maire UMP de Bordeaux décroche 69% de bonnes opinions, contre «seulement 20% en 1996, record jamais battu depuis », rappelle Eric Bonnet, directeur d'études à BVA Opinion. Il est nettement préféré à Copé (81%, contre 10%), à Fillon (64%, contre 27%), à Hollande (55%, contre 37%), à Sarkozy (53%, contre 38%) et à Valls (50%, contre 42%).

Surtout, si Alain Juppé avait été élu président de la République en mai 2012, 60% des personnes interrogées pensent qu'il aurait été meilleur que François Hollande (contre 33?%), et 50?% (contre 42?%) estiment même qu'il aurait fait mieux que Nicolas Sarkozy.

De quoi lui donner des fourmis dans les jambes pour concourir à la magistrature suprême?? En tout cas, à en croire l'avis des personnes interrogées, l'homme ne manque pas de qualités pour la fonction : compétent pour 78% des Français, solide pour 73% et courageux pour 68%. Ils sont même 61?% à le considérer comme un sage et 57?% à le juger honnête, «dix ans exactement après sa condamnation dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris », souligne Eric Bonnet. Alors qu'il aura 72 ans en 2017, seulement 39?% le considèrent comme un homme du passé et ils ne sont plus que 28?% à le trouver arrogant.

Seule ombre au tableau, et elle est de taille, la popularité encore très forte de son seul rival à droite : Nicolas Sarkozy. Alors que 53?% des Français, et 78?% des sympathisants de gauche, préfèrent Alain Juppé à l'ancien chef de l'Etat, les sympathisants de droite et de l'UMP sont respectivement 69?% et 75?% à choisir encore Sarkozy.

* Enquête BVA réalisée auprès d'un échantillon de Français recrutés par téléphone ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le dimanche 26 jan 2014 à 18:37

    Alors qu'il aura 72 ans en 2017, seulement 39?% le considèrent comme un homme du passé et ils ne sont plus que 28?% à le trouver arrogant?... les 28% de rats, accrochés aux basques de FH, pour continuer à dépecer la France !...

  • mlaure13 le dimanche 26 jan 2014 à 18:33

    Il a servi de fusible pour Chirac...C'est tout à son honneur !...

  • danielk6 le dimanche 26 jan 2014 à 17:08

    Comme quoi en France même condamné et exilé au Canada la mentalité des Français reste au niveau des pâquerettes. Monsieur Juppé devrait faire un stage dans les pays scandinaves.

  • M9838976 le dimanche 26 jan 2014 à 09:31

    Aller chercher un centriste (voire centre-gauche) chiraquien pour donner le grand coup de balai dont la France a besoin, là c'est le comble ! Comme si on n'avait pas vu déjà toute cette clique à l'oeuvre. Décidément il n'y a plus rien à attendre de ce pays.

  • frk987 le samedi 25 jan 2014 à 22:27

    Allez, faisons de la politique fiction : élu en 2017 et il aura 77 ans en fin de mandat en 2022. Certes à cet âge, l'avenir de la France sera certainement sa préoccupation majeure !!!!

  • j.delan le samedi 25 jan 2014 à 21:37

    C'est un Homme d'ETAT, c'est indéniable, Sage, Loyal, Probe, Convaincu des intérêts supérieurs du pays et qui saura rester indépendant des systèmes, et il y en a peu d'autres, peut-être B. LE MAIRE, mais jeune et sans appareil susceptible de le soutenir.