Sondage : 71 % des Français contre la loi Travail

le , mis à jour à 08:11
17
Sondage : 71 % des Français contre la loi Travail
Sondage : 71 % des Français contre la loi Travail

La bataille du gouvernement pour la dernière grande réforme sociale du quinquennat est loin d'être gagnée. Le projet de loi Travail, qui arrive aujourd'hui en Conseil des ministres après un report de deux semaines et plusieurs « concessions », continue de mobiliser contre lui les politiques, les syndicats, les jeunes, appelés aujourd'hui à manifester. Et plus largement les Français : pour 71 % d'entre eux le compte n'y est toujours pas ! selon notre sondage exclusif Odoxa - « Le Parisien » - « Aujourd'hui en France » - France Info. Pis, l'unique gagnant du projet de loi Travail reste aux yeux de l'opinion le patronat, selon cette enquête réalisée les 17 et 18 mars soit trois et quatre jours après la révision de copie du gouvernement...

La petite musique de Manuel Valls qui vante une réforme « intelligente, audacieuse et nécessaire » ne passe décidément pas. Le rejet du texte, qui n'a quasiment pas bougé d'un iota depuis deux semaines, est toujours massif. Un précédent sondage réalisé le 5 mars par Odoxa pour notre journal donnait déjà 70 % d'opinions défavorables.

Mais chez les électeurs de droite,

le texte ne rallie pas les suffrages

Ce sont évidemment les sympathisants de gauche (70 %) et ceux du Front national (83 %) qui se disent le plus opposés au projet de loi gouvernemental. Mais même dans les rangs des électeurs de droite, ce texte ne rallie pas les suffrages (55 % des sondés sont contre).

Cette impopularité persistante peut étonner quand 62 % des Français donnent raison au gouvernement d'avoir fait marche arrière sur plusieurs mesures (plafonnement des indemnités prud'homales, allongement de la durée de travail des apprentis, système de forfait jours dans les entreprises de moins de 50 salariés, etc.) Mais ils sont autant à penser que ces changements ne représentent finalement que de « légers ajustements » insuffisants pour modifier fondamentalement l'esprit du projet de loi. A ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8603854 il y a 9 mois

    Bah! il passeront deux heures par jour sur la toile au lieu d'une si on allonge leu temps de travail

  • M8637171 il y a 9 mois

    Il faut organiser des réunions publiques pour expliquer la gestion des entreprises et comparer cette gestion avec celles des entreprises implantées à l'étranger. Tout n'est pas perdu. Comment calcule t-on le prix de revient d'un salarié ? quel est le coût d'un licenciement mis en rapport avec le gain apporté à l'entreprise par un salarié ? quels sont aujourd'hui les handicaps pour les entreprises ? quels sont nos concurrents internationaux ?

  • froggy83 il y a 9 mois

    @ccoudra, je suis assez d'accord, mais ce ne sont pas les mêmes, comme pourrait le dire un/une de nos ministres, on n'est plus à une knnrie près...

  • M8637171 il y a 9 mois

    ce 71% est grave pour l'avenir de la France. C'est d'ailleurs pour cela qu'un sarko n'a pas osé revenir sur les très mauvaises réformes de la gauche. Les partis du centre comme de droite n'ont rien à envier sur l'aveuglement des français contre l'entreprise. L’entreprise fut longtemps la vache à lait du clientélisme social, du pillage de l'état par les élus et les syndicats et de l'oisiveté dans la fonction publique.

  • M8637171 il y a 9 mois

    je fais un parallèle avec le social en france. de l'extrême gauche à l'extrême droite en passant par la droite et le centre, ils nous parlent tous de social. tant et si bien que nous dépensons 22% de la redistribution mondiale dans le social sans nous poser de question. Seulement cet argent est pris principalement aux entreprises, sur leur marge. Leurs marges diminuants, les entreprises n'ont plus les moyens d'embaucher, de former, de faire évoluer leurs salariés, ...

  • mlaure13 il y a 9 mois

    Que voulez-vous...mai 68 est passé par la...et depuis, c'est la gabegie......:-(((

  • M8637171 il y a 9 mois

    C'est sûr qu'il faut continuer à donner de l'argent à l'état pour payer les élus pilleurs et les fonctionnaires oisifs. nous sommes en quasi soviétisme. les entreprises françaises sont les seules au monde à devoir payer des sommes faramineuses pour licencier, à devoir payer des syndicalistes et des syndicats pour ne rien faire ....

  • froggy83 il y a 9 mois

    @floalain, vous connaissez le contenu de l'article 6 sur les convictions religieuses au travail ? Rien que ça, ça pourrait donner le vertige à majorité de français. Quant au train de vie, vous parlez de celui des élus, exact ?

  • M5723741 il y a 9 mois

    71% c'est beaucoup si l'on retire les fonctionnaires qui ne travaillent pas, les enfants de moins de 14 ans et les retraités qui ne sont pas ou plus concernés. Donc sondage érroné!!!

  • Bert1414 il y a 9 mois

    c'est pas plutôt 71% contre le travail ?